/news/politics
Navigation

Deux députés fédéraux libéraux écopent pour des voyages

Coup d'oeil sur cet article

Deux députés du Parti libéral du Canada (PLC) ont renoncé à certaines de leurs fonctions pour des voyages effectués à l’étranger sans en avoir averti le whip en chef du gouvernement de Justin Trudeau.

• À lire aussi: COVID-19: l'Ontario va de l'avant avec son plan de retour en classe

Le député québécois de Pierrefonds–Dollard Sameer Zuberi a démissionné de trois comités du Parlement dans lesquels il siégeait, tandis que la députée ontarienne de Brampton-Ouest Kamal Khera a délaissé son poste de secrétaire parlementaire de la ministre du Développement international.

«Le whip n’avait pas été mis au courant qu’ils devaient s’occuper d’obligations familiales essentielles pendant le confinement dans leurs circonscriptions respectives. Lors de leurs déplacements, les deux députés ont suivi en tout temps l’ensemble des consignes de santé et de sécurité des autorités locales», a affirmé le whip en chef du gouvernement fédéral Mark Holland dans une déclaration publiée dimanche.

Le député Sameer Zuberi est parti au Delaware le 18 décembre dernier pour rendre visite au grand-père malade de sa femme. Il est revenu au Canada le 31 décembre.

«Je reconnais que ce voyage effectué durant cette période, alors que tant de gens tentent de limiter leurs interactions avec ceux qui leur sont chers, a été une erreur de jugement de ma part. Je m’excuse auprès des résidents de mon comté pour la déception que j’ai pu leur causer», a écrit le député québécois dans une déclaration publiée sur Twitter, dimanche.

De son côté, Kamal Khera «est allée vivre un deuil avec sa famille à Seattle». Partie le 23 décembre, elle est aussi revenue au Canada le 31 décembre.

D'autres députées

Le whip en chef du gouvernement fédéral a également mentionné que trois députées québécoises l’avaient averti l’été dernier qu’elles devaient se rendre à l’étranger pour «s’occuper d’obligations familiales essentielles».

Ainsi, la députée de Brome–Missisquoi Lyne Bessette est allée au Mexique et a fait un bref arrêt au Massachusetts en août. La représentante libérale de Brossard–Saint-Lambert Alexandra Mendes est allée au Portugal en juillet, tandis que la députée de Saint-Léonard–Saint-Michel Patricia Lattanzio s’est rendue en Irlande en septembre.

Le whip en chef du gouvernement a rappelé que tous devaient suivre les recommandations de la santé publique concernant la pandémie de COVID-19, même les députés.

«Tous les Canadiens doivent rester chez eux, respecter la distanciation sociale et éviter tout rassemblement avec familles et amis. Nous continuerons de soutenir la population canadienne pendant que nous travaillons tous ensemble à freiner la propagation de la COVID-19», a affirmé Mark Holland.

Le voyage des certains élus ont fait les manchettes récemment alors que les autorités découragent aux citoyens de quitter leur région.

Le ministre des Finances de l’Ontario Rod Phillips a démissionné jeudi à la suite de ses vacances dans le Sud qui ont soulevé l’indignation dans la population.

De son côté, le député libéral provincial Pierre Arcand a regretté sa décision de prendre des vacances à La Barbade, tandis que le député de la Coalition avenir Québec Youri Chassin a défendu son voyage au Pérou, parce qu’il voulait visiter son conjoint qu’il n’avait pas vu depuis presque un an.

  • Écoutez la chronique de Thomas Mulcair, ancien chef du NPD, sur QUB radio: 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.