/news/coronavirus
Navigation

Les chauffeurs les plus touchés par la COVID à la STM

Coup d'oeil sur cet article

Le nombre de cas et d’éclosions au Québec ne ralentit toujours pas, et la Société de transport de Montréal (STM) n’est pas non plus épargnée par la COVID-19.

Du 21 décembre au 1er janvier, 45 cas de COVID-19 ont été rapportés chez des employés de la STM.

Les chauffeurs d’autobus représentent plus de la moitié des cas recensés, avec 26. Deux opérateurs de métro, deux agents de station, cinq travailleurs chez les métiers de l’entretien, trois cadres et sept employés administratifs, dont cinq qui sont en télétravail, ont aussi été infectés par le virus.

Les 45 cas sont répartis dans 23 lieux différents de l’organisation. La majorité des employés ont été infectés à l’extérieur des milieux de travail, a précisé la STM.

L'organisation a assuré que, pour chaque cas déclaré, l’employé est placé en isolement, qu'une désinfection des lieux de travail est effectuée et qu'une analyse est faite pour relever les contacts.

Certains des chauffeurs d’autobus qui ont accepté de parler à TVA Nouvelles se sont dits inquiets face à la pandémie, mais d’autres étaient rassurés par les mesures strictes mises en place.

«Il y a toutes les mesures nécessaires pour qu’on soit vraiment protégés», a assuré une conductrice. «Je suis inquiet, et tous mes collègues le sont. On fait de notre mieux, mais...», a confié un autre employé.

Pour les usagers rencontrés, même si les employés et les utilisateurs font le maximum pour se protéger, certains se demandent si c’est suffisant.

«Ils respectent les règles. C’est juste qu'à des endroits, on se désinfecte les mains, mais dans les autobus, ce n’est pas la même chose et on touche à tout», a déploré un citoyen croisé par TVA Nouvelles.

Il n'y a pas de distributeurs de gel hydroalcoolique dans les autobus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.