/news/coronavirus
Navigation

Voyages des Fêtes: le chef de cabinet du premier ministre albertain écope

Voyages des Fêtes: le chef de cabinet du premier ministre albertain écope
Perry Mah/QMI Agency

Coup d'oeil sur cet article

Le chef de cabinet du premier ministre albertain Jason Kenney a été forcé de démissionner, lundi, aux côtés de la ministre des Affaires municipales, tandis que plusieurs élus albertains ont perdu leurs fonctions dans la foulée de voyages des Fêtes qui ont suscité l'opprobre de la population.

• À lire aussi: Des milliers de touristes de retour

• À lire aussi: De retour de la Barbade, Pierre Arcand dit regretter sa décision

Le numéro un de l'entourage de M. Kenney, Jamie Huckabay, s'était rendu avec sa famille au Royaume-Uni – un pays toujours largement touché par la pandémie, incluant un variant du virus qui a entrainé la suspension des vols avec ce pays – pendant le congé des Fêtes. Il était revenu au Canada le 26 décembre.

Pour sa part, la ministre des Affaires municipales, Tracy Allard, avait décidé d'aller se ressourcer à Hawaï, malgré les restrictions sur les voyages non essentiels.

«Pendant la fin de semaine, j'ai écouté les Albertains qui ont réclamé que nous envoyions un message clair sur le fait qu'il y a de réelles conséquences pour ces gestes. C'est pourquoi j'ai accepté la démission de la ministre des Affaires municipales Tracy Allard et que j'ai demandé à mon chef de cabinet Jamie Huackabay de démissionner, ce qu'il a fait», a annoncé par communiqué Jason Kenney lundi après-midi.

Les élus Jeremy Nixon, Jason Stephan, Tanya Fir, Pat Rhen et Tany Yao ont aussi été sanctionnés en perdant leurs postes sur divers comités législatifs.

«En voyageant pendant les Fêtes, ces personnes ont fait preuve d’un manque de jugement extrême», s'est insurgé le premier ministre conservateur.

La ministre Allard a été remplacée temporairement par le ministre des Transports Ric McIver, tandis que le principal secrétaire de Jason Kenney, Larry Kaumeyer, a été propulsé au titre de chef de cabinet par intérim.

En Saskatchewan aussi

Dans la province voisine, le premier ministre Scott Moe a aussi accepté une démission, soit celle de son ministre des Autoroutes, Joe Hargrave, qui s'est rendu à Palm Springs en Californie, soi-disant pour finaliser la vente d'une propriété.

M. Moe juge que ce voyage «inapproprié» a envoyé un «mauvais message» aux Saskatchewanais. «Je crois que le problème, c'est la perception qu'il y aurait des règles différentes pour les membres du gouvernement par rapport à la population», a-t-il déploré en assurant avoir demandé aux membres de son caucus de s'abstenir de voyager.

Ces élus ne sont pas les premiers au pays à écoper après avoir osé quitter le Canada pendant les Fêtes. En Ontario, le ministre des Finances Rod Phillips a dû démissionner après que ses vacances dans le Sud aient été ébruitées dans les médias, tandis qu'au Québec, le député libéral Pierre Arcand s'est fait retirer lundi son rôle de porte-parole de l'opposition après un voyage d'agrément à la Barbade.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.