/misc
Navigation

Ce n’est pas le temps de baisser les bras

Coup d'oeil sur cet article

Janvier est une période propice aux résolutions. Chaque année, nous sommes nombreux à décider de nous prendre en main, à nous engager à changer une chose ou une autre dans notre vie.

Malheureusement, ces belles promesses prennent souvent le bord avant même le retour au travail.

Soyons résolus !

Face à l’augmentation des cas de COVID-19, c’est pourtant le moment tout indiqué pour décider d’aplatir la satanée courbe une fois pour toutes.

Souvenez-vous des grandes claques que le docteur Arruda mimait sur sa courbe imaginaire au printemps dernier. Ça, c’était résolu.

Les jours commencent à nouveau à allonger, la campagne de vaccination est enclenchée, la lumière pointe au bout du tunnel, ce n’est pas le temps de laisser tomber.

Si janvier c’est la période des résolutions, c’est entre autres parce qu’après les excès des Fêtes, on aimerait remettre le compteur à zéro. On prend acte des débordements, la balance nous crie des noms et on pleure un peu en regardant le solde de nos cartes de crédit.

Prendre des résolutions, c’est avant tout espérer résoudre un problème (ou plusieurs).

Il faut bien s’y résoudre

En attendant que la pandémie se résorbe et que les cas de COVID-19 deviennent des infections anecdotiques, force est d’admettre que la vie des plus vulnérables repose sur chacune de nos épaules.

Le pire est peut-être à venir, mais il ne tient qu’à nous de faire mentir les prédictions des experts. 

Plutôt que de faire des promesses de lendemain de brosse, pourquoi on ne déciderait pas tout simplement de redoubler d’ardeur pour lutter contre la COVID ?

On est tous épuisés des mesures de prévention, on fait tous des écarts. Et si on décidait de donner un dernier p’tit coup de cœur ?

Tant qu’à prendre des résolutions, prenons donc tous la même cette année, celle de mettre un terme à cette foutue pandémie.