/sports/soccer
Navigation

La MLS ne veut pas demander de concessions salariales aux joueurs

La MLS ne veut pas demander de concessions salariales aux joueurs
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

La Major League Soccer (MLS) s’est prévalue de la clause de force majeure pour rouvrir la convention collective, mais ce serait pour la prolonger plutôt que pour demander de nouvelles concessions salariales aux joueurs.

C’est du moins ce que le site Yahoo Sports a révélé, mardi après-midi, après que le circuit eut envoyé sa proposition à l’Association des joueurs.

Il s’agit d’une troisième ronde de négociations entre les deux parties depuis début 2020. En effet, la précédente convention collective venait à échéance au terme de la saison 2019, mais les joueurs n’ont pas été en mesure de ratifier une première entente avant que la pandémie de COVID-19 ne vienne tout chambouler.

Ensuite, en juin, les joueurs ont accepté une diminution de salaire de 5% et une année supplémentaire au contrat de travail qui devait initialement se terminer en 2024. Le tout permettait de reprendre la saison 2020, interrompue par le coronavirus.

Cette fois, le circuit souhaiterait prolonger le pacte jusqu’en 2027.

Les deux clans ont jusqu’à la fin du mois pour s’entendre, sans quoi la convention serait tout simplement annulée. Selon le commissaire Don Garber, la MLS aurait perdu près de 1 G$ en revenu au cours de la dernière saison.