/news/coronavirus
Navigation

Le Canada très loin derrière Israël

Il a mis trois semaines pour vacciner presque autant de monde que son vis-à-vis en une seule journée

TOPSHOT-BRITAIN-HEALTH-VIRUS
Photo AFP Brian Pinker, 82 ans, a été le premier Britannique à recevoir le vaccin d’AstraZeneca contre la COVID-19, hier, à l’Hôpital Churchill de l’Université d’Oxford. Quelque 520 000 doses sont prêtes à être distribuées au Royaume-Uni.

Coup d'oeil sur cet article

Québec et Ottawa font piètre figure en matière de vaccination si on se compare avec le champion mondial : Israël.

• À lire aussi: Ottawa accélère, mais les provinces ne suivent pas

• À lire aussi: La course aux vaccins varie selon les régions

En date du 3 janvier, 117 768 doses de vaccins ont été administrées aux Canadiens, ce qui représente 0,31 dose par 100 habitants, environ.

« Si on le compare à la moyenne, on n’est pas si pire... mais je ne suis pas certaine que la moyenne soit un bon indicateur », croit Roxane Borgès Da Silva, professeure à l’École de santé publique de l’Université de Montréal.     

  • Écoutez l'entrevue de Roxanne Borgès Da Silva avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:   

En France, la situation est catastrophique, selon la chercheure. On comptait à peine plus de 500 personnes vaccinées en date du 1er janvier.

La Chine a, quant à elle, réussi à donner 4,5 millions doses de vaccins, ce qui représente le même pourcentage que le Canada par rapport à sa population. Les États-Unis font un peu mieux avec 4,56 millions de doses administrées, ce qui représente 1,38 dose par 100 habitants. 

« J’aurais plutôt tendance à nous comparer aux meilleurs, comme Israël, et on voit qu’on est en retard », ajoute-t-elle.      

  • Écoutez l'entrevue de Caroline St-Hilaire avec Amir Khadir, microbiologiste-infectiologue au Centre hospitalier Pierre-Le Gardeur, sur QUB radio:    

12 % des Israéliens vaccinés

• À lire aussi: Israël aurait payé plus cher les vaccins, selon des sources officieuses

On est effectivement loin, très loin du champion israélien qui a vacciné 1,2 million de personnes, soit 12 % de sa population, selon les autorités israéliennes. 

  • Écoutez le journaliste de Arte info en Israël, Stéphane Amar avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:  

Ce pays comptant à peine plus d’habitants que le Québec parvient à vacciner jusqu’à 150 000 personnes par jour. Depuis le 14 décembre, le Québec, lui, n’a pu vacciner que 30 593 personnes au total, cinq fois moins qu’Israël en une journée.

Comment ce tout petit pays réussit-il à tirer son épingle du jeu ? « Leur système de santé est à la fine pointe de la technologie et de l’innovation », souligne Mme Borgès Da Silva. 

Le premier ministre Benjamin Netanyahou fait de la vaccination un enjeu de campagne électorale, alors que le pays ira aux urnes en mars.

Il a d’ailleurs été le premier citoyen israélien à s’être fait vacciner, le 19 décembre, afin de « montrer l’exemple ».      

L’enjeu de l’approvisionnement

Mais la principale explication repose surtout sur un enjeu essentiel : l’approvisionnement. 

« Comment se fait-il qu’Israël, un tout petit pays, ait réussi à mettre la main sur autant de doses de vaccins, quelles sont leurs ententes commerciales et comment se fait-il qu’on ne soit pas aussi bon qu’eux ? Ça me renverse », réagit Mme Borgès Da Silva.

Les autorités israéliennes refusent de révéler combien de doses ils ont reçues et s’ils ont payé le gros prix.

Un professeur à l’Hôpital Hadassah de Jérusalem cité dans le Washington Post souligne que Pfizer, qui a développé un vaccin, est très présente en Israël et considère le pays comme un test afin de montrer l’efficacité du vaccin.

Au 31 décembre, le Canada n’avait reçu que 424 150 doses, mais devrait en recevoir plusieurs sous peu.

Le professeur Benoit Mâsse, de l’École de Santé publique de l’Université de Montréal, apporte toutefois une nuance. Oui, il y a l’enjeu de l’approvisionnement, mais encore faut-il vacciner rapidement.    

  • Écoutez l'analyste de Caroline St-Hilaire avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:   

Au Canada, seulement 28 % des doses reçues ont été administrées. Au Québec, cette proportion est de 34 %. Il y a donc place à une augmentation de cadence. 

Vaccination dans le monde  

Chine (au 31 décembre)          

  • Nombre de doses administrées: 4 500 000  
  • Nombre de doses par 100 habitants*: 0,31   

États-Unis (au 4 janvier)          

  • Nombre de doses administrées: 4 563 260  
  • Nombre de doses par 100 habitants*: 1,38    

Israël (au 3 janvier)          

  • Nombre de doses administrées: 1 224 000  
  • Nombre de doses par 100 habitants*: 14,14    

Royaume-Uni (au 27 décembre)          

  • Nombre de doses administrées: 944 539  
  • Nombre de doses par 100 habitants*: 1,39    

Allemagne (au 3 janvier)          

  • Nombre de doses administrées: 265 610  
  • Nombre de doses par 100 habitants*: 0,32    

Canada (au 3 janvier)          

  • Nombre de doses administrées: 117 768  
  • Nombre de doses par 100 habitants*: 0,31    

* Nombre de doses par 100 habitants : une personne peut recevoir plusieurs doses, le pourcentage de la population vaccinée peut varier.

Source : Our World in Data

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres