/news/coronavirus
Navigation

Annonces sur Kijiji: des dizaines de canulars annoncent des «chiens à louer»

Des dizaines de publications ont déferlé sur internet

Annonces sur Kijiji: des dizaines de canulars annoncent des «chiens à louer»
Photo d'archives, AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Des dizaines de canulars annonçant des « chiens à louer » pour des promenades pendant les heures de couvre-feu ont surgi sur internet depuis mercredi, en réaction aux annonces du gouvernement.

• À lire aussi: Couvre-feu: les citoyens interpellés devront prouver qu'ils ont le droit de circuler

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

S’il sera interdit de sortir de chez soi sans excuse valable de 20 h à 5 h du matin à compter de samedi, le gouvernement a spécifié jeudi qu’il sera permis aux propriétaires de chiens de sortir ces derniers pour leurs besoins dans un rayon d’un kilomètre autour de leur domicile.

Or, à la suite de l’annonce, les commentaires ont déferlé jeudi sur les réseaux sociaux tandis que plusieurs petits comiques proposaient déjà sur Facebook, Twitter et Kijiji de louer leur canidé – photo à l’appui –, pour un montant variant entre 20 et 100 $ par heure de promenade. 

Canulars et vives réactions

« Parfaite pour marche de confinement. Excelle dans les promenades de moins d’un kilomètre. [...] On demande 20 $ l’heure. Aucun remboursement si elle ne fait pas ses besoins [...] Immatriculée SPA et possède peu de kilométrage », indique une publication humoristique mettant en « location » la petite Bella.

Si plusieurs de ces publications sont visiblement des canulars, elles ont quand même suscité quelques vives réactions auprès de citoyens et d’organismes qui n’entendent pas à rire.

Les propriétaires de chiens, comme ici Pierre-Luc promenant Victor dans le secteur de Sainte-Foy, à Québec, ne seront pas assujettis au couvre-feu s’ils restent à un kilomètre de leur résidence.
Photo Stevens Leblanc
Les propriétaires de chiens, comme ici Pierre-Luc promenant Victor dans le secteur de Sainte-Foy, à Québec, ne seront pas assujettis au couvre-feu s’ils restent à un kilomètre de leur résidence.

« Ça... c’est NON ! Les chiens ne sont pas des voitures ou des maisons, on ne les loue pas ! Ce sont des animaux dont vous avez la responsabilité du bien-être notamment ! Les “louer” à n’importe qui ce n’est pas acceptable », peut-on lire sur la page Facebook de Canissence, une entreprise de dressage de chiens basée à Montréal.

En Espagne, où un couvre-feu similaire a été imposé en mars, des propriétaires ont réellement mis leurs chiens en location sur des sites pour permettre à d’autres de sortir prendre des marches. Un homme a même été interpellé parce qu’il se promenait avec... une peluche, avait rapporté l’Agence France-Presse.

Une exception, pas un prétexte

Blagues ou non, les exceptions énumérées pendant le point de presse ne doivent pas servir de subterfuge pour tenter de contourner la loi, a martelé la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault.

« Cette liste d’exception, ce n’est pas une liste d’excuses ou de prétextes qu’il faut apprendre à exploiter pour se trouver une raison de circuler après 20 h. C’est vraiment une liste d’exceptions pour encadrer les urgences, qui n’ont pas le choix de survenir entre 20 h et 5 h. Sinon, le message c’est : on reste chez soi », a-t-elle conclu.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres