/news/coronavirus
Navigation

La possibilité de débordement à Montréal est «réelle»

Coup d'oeil sur cet article

Pour une première fois depuis le début de la pandémie de COVID-19, le risque de voir les hôpitaux du grand Montréal déborder est maintenant «réel».

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

Le nombre de nouveaux cas déclarés la semaine dernière représentait une hausse de 17% par rapport aux semaines précédentes (17 980 versus 15 341), note l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) dans son rapport quotidien.

Ainsi, pour la région de Montréal et ses environs, «un risque de dépassement des capacités dédiées d'ici les trois prochaines semaines est réel (plus de 50%), d'autant plus que près des trois quarts des lits réguliers et deux tiers des lits de soins intensifs désignés sont déjà occupés», indique-t-on.

La situation semble moins critique pour le reste du Québec, mais il n’est pas exclu que certains hôpitaux puissent déborder, alors que près de 60% des lits réguliers et 30% des lits de soins intensifs désignés pour les patients COVID-19 y sont toujours occupés. 

  • Écoutez Roxane Borgès Da Silva, professeure à l’École de santé publique de l’Université de Montréal, à propos des mesures sanitaires plus sévères:   

À la grandeur de la province, l'augmentation des cas est observée dans tous les groupes d'âge. Elle est plus faible chez les plus jeunes (0-17 ans) et plus élevée chez les personnes de 70 ans et plus (+27%);

En somme, le nombre d'hospitalisations prévues augmente de 25% par rapport à la semaine précédente (876 versus 703).

L’INESSS a développé un modèle permettant de prédire le nombre d’individus qui seront hospitalisés dans les prochaines semaines, en analysant le profil des personnes qui ont contracté la COVID-19 dans les derniers jours.

«Le traitement-choc annoncé hier est pour éviter cette situation et éviter plus de délestage», a réagi le ministre de la Santé Christian Dubé sur Twitter. 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres