/news/currentevents
Navigation

Le procès d’Accurso est en péril à cause de la COVID-19

GEN - PROCÈS DE TONY ACCURSO
Photo d'archives, Martin Alarie

Coup d'oeil sur cet article

L’ampleur de la pandémie au Québec pourrait mettre en péril le procès de l’entrepreneur déchu Tony Accurso, qui venait tout juste de débuter à Montréal.

• À lire aussi: Début du procès pour fraude de Tony Accurso

« On ne peut pas être plus de 10 pour des funérailles, ça devient difficile de justifier qu’on serait 20 personnes [avec les avocats, les accusés et le personnel de la cour] dans la salle d’audience pour trois mois. La situation ici est manifestement dangereuse », a expliqué jeudi Me Marc Labelle, de la défense.

Décision vendredi

L’avocat, de même que ceux des quatre coaccusés, a dit vouloir attendre le décret gouvernemental vendredi avant de décider s’il demandera formellement la remise du procès.

Accurso, 69 ans, est accusé d’avoir comploté, entre autres, avec un fonctionnaire de l’Agence du revenu du Canada pour faire épargner 3 millions $ d’impôt à deux de ses entreprises.