/news/politics
Navigation

Surtaxe sur les produits de l'énergie solaire : Ottawa s’impatiente envers Washington

Solar panels
Photo stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

La ministre du Commerce international, Mary Ng, presse les États-Unis de donner suite à la demande de consultations du Canada pour mettre fin à des tarifs américains sur les produits canadiens d’énergie solaire. 

«Le Canada défendra toujours ses travailleurs et s’opposera aux mesures commerciales injustifiées. Si le Canada et les États-Unis ne sont pas en mesure de résoudre leur différend par des consultations, le Canada peut demander la mise en place de groupes spéciaux de règlement des différends pour statuer sur ces questions», a-t-elle déclaré par communiqué jeudi.

La demande de consultations, qui a été faite le 22 décembre dans le cadre de mécanismes prévus dans l’Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM), concerne des tarifs de 30 % sur les importations de produits d’énergie solaire du Canada.

Cette surtaxe a été imposée par Washington au début de 2018 et a été contestée à maintes reprises, en vain, en vertu de l’Accord de libre-échange nord-américain – l’entente qui prévalait avant l’ACEUM.

«Ces tarifs sont injustifiés et violent clairement les dispositions et l’esprit de l’ACEUM», a ajouté la ministre Ng jeudi.

Selon son ministère, les exportations canadiennes de produits de l’énergie solaire aux États-Unis ont chuté de 82 % depuis 2018 en raison de la surtaxe.

«Alors que nous nous efforçons de rebâtir nos économies et de relever les défis de la pandémie de COVID-19, le Canada et les États-Unis doivent travailler ensemble dans le cadre d’une forte action climatique transfrontalière pour attirer les investissements dans l’économie nord-américaine, réduire la pollution, renforcer les chaînes d’approvisionnement et créer des emplois pour les populations des deux côtés de la frontière dans une économie mondiale à faibles émissions de carbone de plus en plus concurrentielle», a aussi fait valoir Mme Ng.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.