/entertainment/shows
Navigation

Un rôle en France pour Serge Postigo

Le Québécois tiendra la vedette de la comédie musicale Les Producteurs, à Paris

Fame
Photo Chantal Poirier Serge Postigo tiendra la vedette de Les Producteurs, adaptation française de la comédie musicale de Mel Brooks par Alexis Michalik, créateur du mégasuccès Edmond.

Coup d'oeil sur cet article

Alors que le Québec entre dans un nouveau confinement, la France, elle, sourit à Serge Postigo : il sera une des têtes d’affiche de la comédie musicale Les Producteurs, présentée au Théâtre de Paris en septembre prochain.

Des comédies musicales, Serge Postigo en a joué plusieurs dans sa carrière, des rôles dans Grease, Irma la douce et Neuf jalonnant son curriculum vitæ. Mais depuis quelques années, il est passé de l’autre côté des projecteurs, signant l’adaptation, la traduction et la mise en scène de Mary Poppins, Footloose, Fame, puis Mamma Mia !.

L’effervescence des planches commençait à lui manquer. Ou plutôt, c’est l’équilibre entre les deux corps de métier qu’il souhaitait retrouver. 

« La comédie musicale, c’est ce que j’aime le plus faire sur scène. Sans contredit. Mais le côté créatif de la mise en scène, ça aussi j’en ai besoin. J’ai réellement besoin des deux », explique-t-il, en entretien au Journal

L’Œuvre de Mel Brooks

Dans cette première adaptation française de l’œuvre de Mel Brooks, Serge Postigo incarnera Max Bialystock, un producteur de Broadway sans scrupule qui tente de renflouer ses coffres à l’aide d’une arnaque comptable. Mais, bien évidemment, ce stratagème n’aura pas les effets escomptés, donnant finalement lieu à des scènes hilarantes. 

D’abord créé pour le cinéma en 1967, Les Producteurs a été adapté sur Broadway, en 2001, avec Nathan Lane et Matthew Broderick dans les rôles principaux. Les deux acteurs ont ensuite repris ces rôles à l’écran pour le film à succès sorti en 2005.  

Les grandes lignes de ce récit, Serge Postigo les connaissait de manière plutôt sommaire, n’ayant jamais vu le spectacle sur scène. Mais c’est sa conjointe, la comédienne Karine Belly, qui l’a convaincu de se présenter aux auditions, en février 2020. 

Le comédien, toutefois, savait que le rôle n’était pas gagné d’avance. Car bien qu’il soit largement connu au Québec, son nom n’est en revanche que très peu familier pour les Français. 

« Il y a quelque chose de très excitant à se retrouver en audition devant des gens qui ne me connaissent pas, et que moi non plus, je ne connais pas. Mais ça prend de l’ouverture et de l’humilité pour le faire, surtout à 52 ans. Il faut aimer le métier », précise-t-il. 

Adapter un film culte

En attendant de monter sur scène pour Les Producteurs, Serge Postigo aura de quoi se tenir occupé. Dès mars, il signera la mise en scène et l’adaptation théâtrale du film culte Papy fait de la résistance, en plus d’y tenir la vedette. 

Le spectacle, dont les répétitions commenceront dans les prochains jours, fera également l’objet d’une captation télévisée, présentée en direct sur les ondes de France 2 en juin prochain. 

Même si les théâtres français sont toujours fermés en ce moment, Serge Postigo et son équipe sont parés à toute éventualité afin de pouvoir monter sur scène à temps pour la première de Papy fait de la résistance, prévue le 2 mars. Si le couvre-feu est maintenu, le spectacle prendra l’affiche les week-ends – plutôt qu’en semaine – à raison de deux à trois représentations par jour. 

« Il faut continuer d’avancer et de travailler, ne serait-ce que pour se sentir en vie. Et dès que les théâtres pourront ouvrir à nouveau, ils vont devoir avoir quelque chose à présenter. Alors nous, on sera prêts », avance Serge Postigo.