/sports/racing
Navigation

Un volant à temps plein

Raphaël Lessard au départ des 22 étapes du championnat des Camionnettes NASCAR en 2021

Raphaël Lessard portera les couleurs de l'écurie GMS en 2021 dans la série des camionnettes NASCAR.
Photo courtoisie, Écurie GMS Raphaël Lessard portera les couleurs de l'écurie GMS en 2021 dans la série des camionnettes NASCAR.

Coup d'oeil sur cet article

Raphaël Lessard disputera les 22 épreuves de la série des Camionnettes NASCAR Camping World. La nouvelle a été confirmée hier par l’écurie GMS qui a retenu les services du jeune pilote beauceron pour la saison 2021.

Cette équipe avait d’abord annoncé, le 25 novembre dernier, qu’elle s’était entendue avec Lessard pour une participation de 12 courses. 

Or, le dossier a progressé dans la bonne direction au cours des derniers jours et Lessard, selon toute vraisemblance, a obtenu la garantie qu’il sera au départ de toutes les étapes du championnat.

Toutefois, selon le communiqué, le nouveau groupe d’investisseurs qui veille à la carrière de Lessard « poursuit ses démarches pour boucler le budget en vue d’une saison complète. »

Selon nos informations, l’écurie GMS exigerait une somme d’environ 1,8 million américain pour un volant clé en main. 

Deux entreprises québécoises spécialisées en quincaillerie, Canac et Richelieu, qui avaient déjà commandité Lessard l’an dernier, ont renouvelé leur partenariat avec le pilote québécois, quoique leur contribution serait insuffisante pour assumer la totalité de la facture exigée.

En Caroline du Nord

Après avoir passé le temps des Fêtes dans sa ville natale de Saint-Joseph-de-Beauce, Lessard s’est envolé mardi vers la Caroline du Nord où il séjournera au cours des prochains mois.

« Je suis parti du Québec au bon moment, a-t-il raconté en entrevue téléphonique au Journal. Alors qu’on a décrété un couvre-feu chez nous, ici dans la région de Mooresville, tout est pratiquement ouvert, dont les restaurants. »

Dès le lendemain de son arrivée aux États-Unis, le pilote de 19 ans s’est rendu aux ateliers de GMS.

« J’ai rencontré certains de mes nouveaux équipiers, a-t-il expliqué, et ce premier contact a été fructueux. Plusieurs autres rencontres sont prévues prochainement. »

Raphaël Lessard a remporté sa première victoire dans la série des camionnettes NASCAR le 3 octobre dernier à Talladega.
Photo courtoisie, NASCAR
Raphaël Lessard a remporté sa première victoire dans la série des camionnettes NASCAR le 3 octobre dernier à Talladega.

Des essais à Daytona ?

Le coup d’envoi de la saison 2021 des Camionnettes sera donné le 12 février en soirée, à deux jours de la classique des 500 Milles en Coupe NASCAR.

Si les écuries ne pourront s’entraîner au préalable après la pause hivernale, les dirigeants de la série NASCAR n’ont pas exclu la tenue d’une période d’essais libres et même d’une séance de qualifications avant la course sur l’anneau de vitesse de Daytona.

« Tout laisse croire que, tant et aussi longtemps qu’il y aura la pandémie, on va faire comme l’an passé, soit aucune activité sur la piste avant le départ, d’indiquer Lessard. Il est cependant possible qu’on fasse une exception pour l’ouverture de la saison. »

Deux courses en deux semaines

Parlant de Daytona, c’est à cet endroit mythique que les deux manches initiales du championnat seront présentées, à une semaine d’intervalle. Après un passage sur l’ovale, c’est sur le circuit routier que les pilotes s’affronteront le 19 février, toujours sous les projecteurs.


♦ Lessard a quitté l’écurie Kyle Busch Motorsports (KBM) au terme de la saison 2020, non sans avoir remporté la première course de sa carrière en Camionnettes le 3 octobre dernier sur le célèbre circuit de Talladega. En 28 départs à vie dans la troisième division du NASCAR, il compte quatre top 5 et neuf top 10.

♦ L’écurie GMS est considérée comme la puissance du plateau. Non seulement elle a procuré le titre à son pilote Sheldon Creed l’an dernier, mais deux de ses coéquipiers, Zane Smith et Brett Moffitt, se sont respectivement classés deuxième et troisième au championnat.