/finance/news
Navigation

Les tests de COVID des voyageurs pas toujours remboursés par les assureurs

Testing for COVID-19 vector illustration rubber stamp
Illustration Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Vous êtes dans le Sud ou ailleurs dans le monde et vous passez un test contre la COVID-19 avant de prendre l’avion ? Vous avez des effets secondaires à la suite du vaccin ? Votre assureur voyage risque de ne rien rembourser... 

La poignée d’assureurs voyages canadiens qui acceptent de couvrir la COVID-19 ne remboursent pas les tests de dépistage de la COVID-19. Car il ne s’agit pas de soins médicaux urgents.

Par exemple, chez Medipac, l’assureur privilégié des snowbirds canadiens, on ne rembourse aucuns frais liés à ce test... à moins qu’il n’ait été commandé dans le cadre d’une démarche médicale. 

Medipac le remboursera si, par exemple, l’urgentiste le commande pour déterminer si la COVID-19 est à l’origine de l’hospitalisation.

Rappelons que la majorité des assureurs voyages canadiens ne couvrent ni la COVID-19 ni les effets secondaires liés à une vaccination même si elle est effectuée gratuitement dans le Sunshine State.

Or, Ottawa exige désormais que les transporteurs aériens demandent à leurs clients de présenter une preuve d’un test contre la COVID-19 avant de les laisser embarquer sur un vol de retour. Ce test doit avoir été effectué 72 heures avant l’embarquement.

Pas donné

Dans une poignée de pays, les touristes peuvent obtenir ce test gratuitement. Mais l’écrasante majorité fait payer les touristes.

En Floride, une petite recherche sur le terrain m’a confirmé que, dans plusieurs comtés, un Québécois peut obtenir un test gratuit. Mais il n’aura pas les résultats avant 72 heures. 

Et même si vous payez, je n’ai pas trouvé de clinique garantissant un résultat plus rapide. On parle plutôt de deux à quatre jours. Et les frais varient de 129 $ US à plus de 200 $ US. 

Conseils

  • Vous voulez savoir si votre assureur voyage va rembourser (ou non) les coûts d’un test de dépistage ou ceux liés aux effets secondaires liés au vaccin de la COVID-19 ? L’Association canadienne des assureurs de personnes (ACCAP) suggère de contacter votre assureur pour en avoir le cœur net. L’ACCAP précise que certaines assurances collectives (d’employeur) pourraient rembourser un test contre la COVID-19 si le voyageur a accès à « un compte de dépense de santé ».
  • Vous cherchez une clinique qui garantit des résultats à temps pour prendre l’avion ? Communiquez avec votre voyagiste ou votre transporteur aérien (au moment de mettre sous presse, rien ne garantissait que vous auriez une réponse satisfaisante). Le site d’Affaires mondiales Canada (voyage.gc.ca/voyager/avertissements) offre des renseignements sur le dépistage à l’étranger : cliquez sur une destination, sur l’onglet « santé », défilez jusqu’à « Services et établissements médicaux » et cliquez sur « Procédures de dépistage de la COVID-19 ». Pour les États-Unis, le site des CDC donne une liste d’endroits : https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/symptoms-testing/testing.html.
  • Des médias floridiens francophones qui s’adressent aux snowbirds, comme Le Soleil de la Floride ou Le Courrier de Floride, affichent des listes de cliniques où on teste contre la COVID-19. Le Département de la santé de la Floride offre un site web affichant tous les endroits où on peut se faire tester : floridahealthcovid19.gov/testing-sites.