/sports/fighting
Navigation

Un combattant de l’UFC accusé d’avoir poignardé ses deux sœurs

MAR-MMA-SPO-UFC-UFC-FIGHT-NIGHT:-CHIKADZE-V-RIVERA
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le combattant de l’Ultimate Fighting Championship (UFC) Irwin Rivera a été arrêté jeudi pour une tentative de meurtre envers ses deux sœurs. 

Selon le rapport d’incident sur lequel le réseau ESPN a mis la main, l’Américain de 31 ans a été mis en arrestation sans possibilité de libération par le département de police de Boynton Beach, en Floride.

Deux femmes, l’une âgée de 22 ans et l’autre de 33 ans, ont été poignardées à de multiples reprises. L’état de santé d’une des victimes serait d’ailleurs critique, alors que l’autre est plus stable.

Appréhendé autour de 7h du matin, jeudi, Rivera a déclaré avoir «tué ses sœurs». Le combattant serait entré dans la chambre des deux femmes avec la ferme intention de commettre un double meurtre, ce qui lui aurait été suggéré par une «force supérieure», est-il mentionné dans le rapport.

Dans un communiqué, l’UFC a indiqué avoir été mis au courant après l’incident que Rivera souffrait de problèmes mentaux. Ce n’est pas encore clair à savoir quelles mesures disciplinaires seront prises par l’organisation, mais Rivera ne se verra pas offrir de combat prochainement, a-t-il été confirmé. Le combattant poids coq a perdu par décision partagée son plus récent combat, face à Andre Ewell, le 19 septembre dernier.