/weekend
Navigation

ComediHa! Fest: des idées folles pour divertir un public confiné

Coup d'oeil sur cet article

Contre vents et marées, le ComediHa! Fest a décidé de tenir ses traditionnels galas de manière virtuelle, cette année. Présentées dans un contexte exceptionnel et enregistrées au Capitole de Québec, les soirées d’humour promettent de faire rire un bon coup le public à la maison. Du moins, animateurs et invités ont travaillé d’arrache-pied pour concocter des galas «normaux», c’est-à-dire aussi divertissants que s’il n’y avait pas de pandémie. Chacun d’entre eux nous en donne un avant-goût.

«On a un gros show» 

Photo Chantal Poirier
  • P-A Méthot  
  • 14 janvier, 20 h, sur ComediHa.TV   

Habitué de se voir confier le gala d’ouverture du ComediHa! Fest depuis quelques années, P-A Méthot brise toujours la glace avec un numéro d’introduction à grand déploiement. S’il s’est déjà glissé dans la peau de «Lady Gras Gras» et parodié Elton John en «Méthotman», cette fois-ci, pas question de renoncer à ce grand numéro en raison de la pandémie. 

«Musique, danse, costumes, chaque année, c’est mon trip, même si là, il faut faire les chorégraphies à deux mètres, dit-il à l’autre bout du fil. Nous, on se prépare comme si c’était un gala normal, on a un gros show

Outre ce numéro de variétés, P-A Méthot livrera un gala de stand-up. De son côté, il a préparé un numéro collectif avec Ben et Jarrod. Et il confie que pour lui, il ne sera pas trop question de la COVID. «J’en parle un peu, mais sous l’angle de nos habitudes. Je parle des choses que j’ai essayé de faire, mais qui n’ont pas fonctionné. J’ai essayé de m’entraîner, mais je ne pensais pas que ce serait long de même le confinement!» 

Tous les galas seront présentés sur la plateforme ComediHa.TV. Il est possible d’acheter un accès pour un des galas pour 24,99 $, ou un forfait qui comprend tous les galas pour 99,99 $.

Invités : Dominic Paquet, Michel Barrette, Cathy Gauthier, Mélanie Ghanimé, Ben et Jarrod, Jean-Claude Gélinas, Dominick Léonard, Simon Delisle

Rire des mesures démesurées 

Photo Chantal Poirier
  • Cathy Gauthier 
  • 14 janvier, 20 h, sur ComediHa.TV  

Qui d’autre que Cathy Gauthier pour avoir l’idée folle de reproduire un « glory hole » sur scène dans le but de soulever l’absurdité de certaines mesures encouragées durant le confinement? L’humoriste revient sur scène après quatre ans d’absence, avec une folie intacte. 

Elle a entre autres concocté un numéro sur les «mesures démesurées» suggérées durant la pandémie, dont celle, en Colombie-Britannique, de faire l’amour avec un masque et un «glory hole»

On ne sait pas trop comment son idée se concrétisera, mais semble-t-il que le comédien Luc Boucher participera au numéro «avec beaucoup de courage», rigole Cathy Gauthier à l’autre bout du fil. 

«Inévitablement, on va parler de la COVID. Ç’a chamboulé beaucoup de choses, à plusieurs niveaux», dit celle qui a dû ajuster le travail sur le gala qui avait déjà été fait avant la pandémie. 

Cathy Gauthier a aussi préparé un numéro avec sa grande amie Silvi Tourigny, dans son personnage de Carole. 

Elle se dit toutefois angoissée de faire les numéros sans public. «C’est angoissant, parce qu’habituellement, c’est le public qui nous donne le timing avec leurs rires. J’anticipe un peu de souffrances. Moi, je n’ai fait aucun show virtuel.» 

Invités : P-A Méthot, Dominic et Martin, Yannick De Martino, Mathieu Cyr, Silvi Tourigny, Rosalie Vaillancourt, Pascal Cameron, Stéphane Fallu, Luc Boucher

« Ça va grafigner de tous les côtés » 

Photo Chantal Poirier
  • Fabien Cloutier 
  • 16 janvier, 20 h, sur ComediHa.TV  

Critique en herbe des travers de notre société, la pandémie a donné de quoi écrire à Fabien Cloutier. «Comme créateur, c’est nourrissant», affirme-t-il à l’autre bout du fil. 

L’auteur, humoriste et comédien anime son troisième gala consécutif, et il a toujours offert de brillants numéros exclusifs à caractère social. L’un d’entre eux, Martin et Mawambo, avait même été mis en nomination au gala des Olivier en 2019.

Il abordera la pandémie, durant laquelle «tout est devenu un numéro», avec un regard posé vers l’avenir. «On va se projeter dans le futur en se demandant ce qu’on peut changer après avoir vécu tout ça», explique-t-il. 

Plein air et peine de mort

Fabien Cloutier a aussi été inspiré par la vague d’intérêt pour les activités de plein air et les croyances farfelues qui ont émergé dans les derniers mois. 

«Comme créateur, de voir la façon dont les gens ont évolué à travers une situation comme celle-là, c’est plein de nouvelles choses à écrire. En plus, c’est universel. Le monde entier a une référence. Je ne dirais pas que ça devient facile de faire de l’humour, mais c’est quelque chose que tout le monde comprend. Je ne suis pas heureux que ce soit arrivé, évidemment, mais c’est très nourrissant.» 

Il y a aussi des numéros où il ne sera pas question de la COVID... mais de peine de mort. «Mais c’est plus un numéro sur la valeur de la vie et sur ce qu’elle peut avoir d’extraordinaire. Ça va peut-être brasser un peu de monde.»

Invités : Mario Jean, Rosalie Vaillancourt, Jonathan Roberge, Patrice L’Écuyer, Claude Legault, Jean-Michel Anctil, Mélanie Ghanimé, Les Denis Drolet

Un gala hors norme 

Photo d'archives
  • Bleu Jeans Bleu 
  • 20 janvier 2021, 20 h, sur ComediHa.TV   

Ce n’est pas un gala comme les autres que nous réservent Bleu Jeans Bleu et le réalisateur Jean-François Blais (La Voix, En direct de l’univers). Le gala musicocomique sortira du cadre habituel où un animateur présente ses invités l’un après l’autre dans une succession de numéros.

Dans ce qui s’annonce comme une «grosse soirée paroissiale», Bleu Jeans Bleu sera présent sur scène toute la soirée, et Mathieu « Claude Cobra » Lafontaine se chargera de l’animation, un rôle qui lui plaît beaucoup. 

«À la fin du secondaire et au cégep, j’ai fait un peu de théâtre. J’ai participé à des shows de variétés à l’école. Je ressens quand même l’appel de l’animation et j’avais envie d’essayer. Pour une première fois, un gala, c’est quand même une grosse pizza à manger, mais j’étais content de pouvoir accepter dans le contexte», explique le musicien. 

Il s’agit plus d’un spectacle concept que d’un gala. «Il y a une grosse toile de fond qui est musicale, et là-dedans, il y a des numéros d’humour. La trame est différente de ce qu’on voit habituellement», dit-il. 

Le réalisateur Jean-François Blais explique que les plus grands succès de Bleu Jeans Bleu seront illustrés à travers des numéros «qui seront comme des vidéoclips live». 

Ce dernier promet beaucoup de surprises et des mariages improbables entre Bleu Jeans Bleu et des gens avec qui le groupe n’aurait jamais pensé collaborer, entre autres avec André-Philippe Gagnon, qui figure sur la liste d’invités officielle. Pour le reste, impossible de leur tirer les vers du nez !

Invités : Phil Roy, Pierre-Yves Roy-Desmarais, Jean-François Mercier, André-Philippe Gagnon, Arnaud Soly, Véronique Claveau, Julien Corriveau, Jean-François Provençal, Daniel Grenier

Un duo gagnant 

Photo Chantal Poirier
  • Jean-Michel Anctil et Véronique Claveau 
  • 21 janvier, 20 h, sur ComediHa.TV  

Lui est humoriste expérimenté, elle, une pro des variétés et des imitations. Entre Jean-Michel Anctil et Véronique Claveau, la chimie a tout de suite opéré. 

Jean-Michel Anctil s’est d’abord fait approcher pour l’animation d’un gala, mais a demandé à ne pas le faire seul. C’est ainsi que ComediHa! lui a suggéré d’être accompagné par Véronique Claveau, qui avait fait l’expérience dans le passé avec Mario Tessier. 

Lors de la première rencontre, la chimie a opéré et les bonnes idées sont venues naturellement, raconte Jean-Michel Anctil. 

Sur scène, les complices exploiteront leur dynamique à deux. «On se taquine beaucoup et on a trouvé des choses le fun pour présenter chaque humoriste, fait valoir Jean-Michel Anctil. J’avais dit que je ne faisais plus de tournées solos, alors pour bien du monde, je prenais ma retraite. Mais je ne prends pas ma retraite! Dans un numéro, Véro va essayer de relancer ma carrière en me proposant d’autres métiers.» 

Dans un contexte où ils joueront sans public, le duo s’est dit heureux d’être au moins deux sur la scène. «Ça me fait penser à quand je suis passée de Revue et corrigée, qui était présenté en salle, au Bye Bye, compare Véronique Claveau. Sur le coup, j’étais un peu déstabilisée, parce que je n’avais pas de réactions. Mais à un moment donné, tu t’habitues et tu penses que ça doit rire à la maison!»

D’ailleurs, elle considère qu’il est « essentiel » d’offrir un divertissement aux gens à la maison. «On a besoin de rire, parce qu’on n’est pas du tout dans une belle période. Je pense que ça va faire du bien de faire des folies.»

Invités : Katherine Levac, Korine Côté, Fabien Cloutier, Guillaume Wagner, Franky, Sébastien Ouellet, Guillaume Pineault, Christine Morency