/news/society
Navigation

Gaspé devient une ville fantôme

Gaspé devient une ville fantôme
Photo Agence QMI, Nelson Sergerie

Coup d'oeil sur cet article

Gaspé est devenue une ville fantôme avant même l’imposition du couvre-feu à 20h samedi.

Une tournée effectuée au centre-ville et à proximité a permis d’observer une poignée de voitures en circulation en début de soirée. Toutefois, aucun marcheur n’a été vu, pas même un seul chien en laisse.

• À lire aussi: [EN DIRECT] Le couvre-feu entre officiellement en vigueur

Gaspé devient une ville fantôme
Photo Agence QMI, Nelson Sergerie

Au marché IGA, un employé a indiqué que dès le début de soirée, l’achalandage est devenu pratiquement inexistant, même si les portes fermaient à 19h30. Le propriétaire d’un poste d’essence avec dépanneur situé à proximité – qui aurait pu demeurer ouvert comme service essentiel – a tout simplement décidé de fermer, estimant que le jeu n’en valait pas la chandelle.

Fait à noter: aucune voiture-patrouille de la Sûreté du Québec (SQ) n’a été aperçue durant la tournée de l’Agence QMI dans les rues de Gaspé.