/world/middleeast
Navigation

Golfe: réouverture de la frontière entre le Qatar et l’Arabie saoudite

Golfe: réouverture de la frontière entre le Qatar et l’Arabie saoudite
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Qatar et l’Arabie saoudite ont rouvert samedi leur frontière terrestre, ont affirmé des sources qataries à l’AFP, quelques jours après la reprise des relations entre le petit émirat et plusieurs de ses voisins qui le boycottaient depuis trois ans et demi. 

L’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l’Égypte avaient rompu en juin 2017 leurs relations avec le Qatar, l’accusant de trop s’entendre avec leurs adversaires iranien et turc et de soutenir les islamistes, ce que Doha a toujours nié.

Ces quatre pays arabes ont annoncé mardi la fin de la crise, avec la levée du boycottage diplomatique et économique de Doha, lors d’un sommet du Golfe à Al-Ula, en Arabie saoudite.

«Oui, la frontière est ouverte», a affirmé une source qatarie, tandis qu’une autre confirmait la reprise du trafic vers 7 h GMT au point de passage frontalier d’Abou Samrah, à 120 km au sud de Doha.

«Ils les laissent passer du côté du Qatar», a indiqué un témoin à la frontière samedi.

Le 4 janvier, le Koweït, médiateur dans la crise du Golfe, avait annoncé que le royaume saoudien avait accepté de rouvrir toutes ses frontières avec le Qatar. Jeudi, un avion de Qatar Airways a survolé le royaume, selon la compagnie.

En raison des strictes mesures de contrôle au Qatar, liées à la pandémie du nouveau coronavirus, les personnes arrivant d’Arabie saoudite devront présenter un test négatif, faire un nouveau test à la frontière et s’isoler une semaine dans un hôtel agréé par les autorités.

«C’est une joie immense, j’ai acheté cette nouvelle voiture pour aller retrouver mes proches en Arabie saoudite, j’ai fait le test COVID-19 et j’attendais ici, espérant qu’ils nous permettent de passer à n’importe quel moment», a réagi Zaid Muhammad al-Marri, 23 ans, un Qatari dont la mère est saoudienne.