/news/coronavirus
Navigation

Les rues sont vides à Gatineau

Le centre-ville de Gatineau était déjà désert avant même le couvre-feu.
PHOTO JADRINO HUOT, AGENCE QMI Le centre-ville de Gatineau était déjà désert avant même le couvre-feu.

Coup d'oeil sur cet article

À l’instar des autres villes de la province, Gatineau ressemblait presque à une ville fantôme, samedi soir, en raison du couvre-feu imposé par le gouvernement du Québec.

• À lire aussi: [EN DIRECT] Le couvre-feu entre officiellement en vigueur

• À lire aussi: Pas un chat sur les trottoirs de Joliette

• À lire aussi: Des manifestants interpellés par la police à Québec

• À lire aussi: Les rues sont vides à Repentigny

Bien que désert depuis le début de la pandémie, car peuplé surtout de restaurants, de bars et de fonctionnaires, son centre-ville était vide de monde. Seuls quelques rares véhicules se déplaçaient sur les artères principales de la ville.

Pendant ce temps, de l’autre côté de la rivière des Outaouais, plusieurs personnes se promenaient sur le marché By au centre-ville d’Ottawa et on pouvait même y remarquer quelques plaques d’immatriculation du Québec.

Pendant ce temps, à Ottawa, plusieurs personnes profitaient du marché By.
PHOTO JADRINO HUOT, AGENCE QMI
Pendant ce temps, à Ottawa, plusieurs personnes profitaient du marché By.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.