/news/coronavirus
Navigation

Les rues sont vides à Repentigny

Les rues sont vides à Repentigny
Simon Dessureault

Coup d'oeil sur cet article

Toutes les grandes artères et les parcs de la ville de Repentigny étaient déserts en ce début de couvre-feu samedi soir, mis à part quelques voitures de police qui actionnaient leurs gyrophares.

• À lire aussi: [EN DIRECT] Le couvre-feu entre officiellement en vigueur

• À lire aussi: Couvre-feu à Montréal: Les refuges débordent

• À lire aussi: Timide manifestation anti-couvre-feu à Québec

Il y aura une augmentation d’effectifs policiers dans les heures du couvre-feu à Repentigny, a confirmé Lison Ostiguy, inspectrice en chef à la division stratégique du Service de police de Repentigny.

«C’est une première, on est en train de s’organiser et de finaliser comment on va opérer durant les heures du couvre-feu», a détaillé la policière, alors que des réunions ont eu lieu à cet effet entre les policiers de Repentigny.

«Oui, il y a eu des rassemblements à Repentigny et il y a des gens qui ne croient pas encore au virus, mais nos policiers connaissent bien les places de fréquentation, a ajouté Mme Ostiguy. On a confiance en notre population qui a été très responsable depuis le début de la pandémie.»

L’Agence QMI a également circulé dans le centre-ville de la ville de L’Assomption, qui était aussi totalement désert.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres