/investigations/truth
Navigation

Ottawa plus sévère pour la quarantaine

FILES-US-CANADA-DIPLOMACY-UNREST
Photo d’archives Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, en décembre.

Coup d'oeil sur cet article

Débusquer les fausses nouvelles, vérifier les déclarations des politiciens, trouver les vrais chiffres : notre Bureau d’enquête, basé à Montréal, Québec et Ottawa, se spécialise dans l’art de rétablir les faits. Chaque samedi, nos journalistes et recherchistes vous présentent leurs trouvailles pour vous permettre d’y voir plus clair dans l’actualité de la semaine.


 

L’ÉNONCÉ 

Le premier ministre Justin Trudeau a vanté mardi la quarantaine obligatoire imposée aux personnes qui entrent au pays. Il était alors questionné sur les mesures de contrôle à mettre en place dans les aéroports pour faire face à la pandémie de coronavirus. 

« Ça fait depuis le mois de mars qu’on a amené une mesure plus forte que bien d’autres pays autour du monde, presque tous nos collègues, nos alliés n’ont pas ces mesures-là, c’est-à-dire un confinement obligatoire de deux semaines pour quiconque rentre au pays », a-t-il soutenu.  

LES FAITS

 Il semble bien avoir raison. 

Nous avons vérifié les restrictions imposées par des alliés du Canada, soit les membres de l’alliance des services de renseignements Groupe des cinq (États-Unis, Australie, Nouvelle-Zélande et Royaume-Uni), et les 10 pays membres de l’OTAN (Organisation du traité de l’Atlantique Nord) les plus populeux.  

Parmi ceux-ci, seules l’Australie et la Nouvelle-Zélande sont aussi sévères que le Canada et imposent un isolement obligatoire de 14 jours pour les personnes entrant sur leur territoire. L’Italie ordonne également un isolement de deux semaines, mais il y a des exemptions selon les pays de provenance et la durée du séjour. 

Les mesures des autres pays varient et diverses exceptions, parfois complexes, peuvent s’appliquer selon le lieu de départ. 

La France exige par exemple un test négatif des voyageurs autorisés à leur arrivée au pays. La Belgique impose de son côté une quarantaine de dix jours pour les voyageurs de pays en zone rouge. 

– Sarah Daoust-Braun 

Le chiffre de la semaine : 17 700 000 

C’est le nombre de doses de vaccins administrés dans le monde, selon le site ourworldindata.org.

Il s’agit en fait du nombre de doses simples et non du nombre de personnes vaccinées, car on sait que les vaccins de Pfizer et Moderna exigent deux doses pour être pleinement efficaces.

Les États-Unis ont administré près de 6 millions de doses, suivis de la Chine à 4,5 millions, en date d’hier à 15 h.

Toutes proportions gardées, Israël est toujours le champion de la vaccination, avec près de 20 doses administrées par 100 habitants, suivi par les Émirats arabes unis à près de 10 doses par 100 habitants.

Le Canada a de son côté administré moins d’une dose par 100 habitants.

— Philippe Langlois