/sports/opinion/columnists
Navigation

Price et Weber: à vos marques!

Pratique du Canadien
Photo Ben Pelosse Carey Price et Shea Weber en pleine conversation à une séance d’entraînement cette semaine à Brossard.

Coup d'oeil sur cet article

C’était, si je me rappelle bien, le 9 septembre 2019. Carey Price affirme : « Je ne veux pas être reconnu comme un joueur de premier plan n’ayant jamais atteint l’objectif ultime. »

Puis, on a parlé de la fameuse fenêtre.

Les années passent, et trop souvent elle se referme.

Les joueurs les plus importants de la concession prennent de l’âge et l’organisation qui les embauche, devant les insuccès répétés sur la surface de jeu, adopte un nouveau modèle d’affaires basé essentiellement sur la jeunesse.  

Par conséquent, les joueurs vers qui on se tournait pour mener l’équipe sur le podium n’ont plus le même impact. Éventuellement, il faudra mettre un terme à une association de plusieurs années.

J’ignore si la fenêtre du Canadien est toujours ouverte. Sans doute y a-t-il de l’espace pour prendre une bouffée d’air. Après tout, Marc Bergevin s’est chargé pendant l’entre-saison de s’assurer que cette fenêtre offre toujours des perspectives intéressantes.

Price et Shea Weber sont les deux joueurs identifiés par les décideurs du Tricolore pour tenir le gouvernail. Les deux ont exigé des conditions de travail plus élevées ; la haute direction a acquiescé à leur demande.

Ils désirent une chance d’aller jusqu’au bout. 

Bergevin leur a fourni des conditions gagnantes.

Une meilleure équipe

A-t-on toutes les conditions requises ? Personne ne le sait. Sauf que le CH est une bien meilleure formation que celle qui a disputé le dernier match contre les Flyers de Philadelphie en août dernier.

À Price et à Weber de profiter d’une situation qu’ils convoitaient depuis plusieurs années. Ils réclamaient des effectifs différents, ils souhaitaient des changements importants. Ils doivent maintenant jouer à la hauteur des attentes, et les attentes sont très élevées. 

Bergevin a le mieux résumé l’équipe qu’il a bâtie de toutes pièces au cours des dernières années. « Maintenant, on ne pense pas en fonction des séries éliminatoires. On pense en fonction d’aller le plus loin possible pendant les séries. »

Cette semaine, on a remarqué un bel enthousiasme chez les joueurs, on est bien conscient des enjeux et on réalise que les modifications sur le plan des effectifs permettent de croire qu’il est maintenant possible d’obtenir des résultats ambitieux.

Je suis persuadé que Price y croit et que Weber le pense aussi.

Une équipe a besoin d’un effort soutenu de la part des vétérans et d’une éclosion de la part de jeunes joueurs si elle veut gravir les échelons. 

Ce qui ressort de cette première semaine du camp d’entraînement : 

  • L’engagement des patineurs ; 
  • L’intensité déployée pendant les entraînements ; 
  • Le jeu d’Alexander Romanov confirme les rapports des recruteurs ; 
  • Les nouveaux venus n’ont pas tardé à s’intégrer à l’équipe ; 
  • La rivalité interne avec des vétérans comme Perry et Frolik aux aguets ; 
  • La remarque de Price : « Ça va brasser devant le filet. » Il fait référence à la brigade défensive du Canadien, six défenseurs de six pieds et plus.  

Un calendrier piégé ?

Évidemment, il y aura toujours des interrogations. 

  • Les jeunes joueurs sauront-ils poursuivre sur leur lancée ? 
  • Les unités spéciales sauront-elles changer la donne ? 
  • Jake Allen sera-t-il à la hauteur ? 
  • Et il y a le calendrier de 56 matchs. Le Canadien disputera ses six premiers matchs à Toronto, à Edmonton et à Vancouver. On peut déjà s’imaginer les conséquences d’un très mauvais départ.  

Il s’agit d’un défi de taille pour toute formation. C’est justement dans ces moments que les vétérans d’une équipe doivent se démarquer. Ils doivent s’assurer que les plus jeunes patineurs sont prêts à compétitionner à un niveau très élevé.

C’est un rôle qui convient parfaitement à Weber et à Price. Ils tenaient à ce que la fenêtre demeure entr’ouverte.

Bergevin a fait son travail.

Price et Weber savent très bien qu’ils ne peuvent pas louper une telle chance. Le temps presse. 

Plus souvent qu’autrement la fenêtre se ferme très rapidement.  

Dubois : un dossier intrigant 

Tout le monde à travers la ligue reconnaît que Marc Bergevin sera un intervenant important dans le dossier Pierre-Luc Dubois qui ne tient pas à poursuivre sa carrière à Columbus.

Quand partira-t-il ?

Il l’ignore. Celui qui a la réponse est Jarmo Kekalainen qui va créer une surenchère pour obtenir un solide retour sur investissement. Cependant, quand on échange un joueur de concession, on n’obtient jamais une valeur ajoutée. Au contraire.

Les Ducks, les Kings, les Jets, les Sénateurs et évidemment le Canadien suivent ce dossier avec un intérêt particulier. Que convoite le directeur général Kekalainen ? Un défenseur, un attaquant de premier plan, et possiblement un choix de premier tour.

Qui peut payer la note ?

Les Stars condamnés

Oups, avant même que ne débute la saison régulière, les Stars de Dallas se retrouvent en difficulté. Huit cas de COVID-19, dont six chez les joueurs. De quoi inquiéter la Ligue nationale qui n’a jamais connu une telle expérience dans le passé.

Les Stars devaient débuter leur saison le 14 janvier. C’est reporté possiblement au 19.

Ce qui se passe à Dallas, c’est ce que redoutaient le plus Gary Bettman et les membres du bureau des gouverneurs.  

Les comparaisons avec le système instauré l’été dernier ne tiennent pas. Les joueurs sont laissés à eux-mêmes, ils doivent se discipliner à une situation inquiétante. Il faut croire qu’on n’a pas respecté les recommandations sanitaires au sein de l’équipe. Les joueurs des Stars sont-ils les seuls ?

Un honneur mérité

Le titre revenait d’emblée à Patrice Bergeron.

Il succède à Zdeno Chara, devenant ainsi le 20e capitaine de l’histoire des Bruins de Boston.

Un leader sur et hors glace, un ambassadeur pour cette concession et pour la Ligue nationale, il est un joueur qui pratique son métier avec passion et avec respect. Patrice est l’ambassadeur, le Jean Béliveau des Bruins...