/entertainment/tv
Navigation

Big Brother Célébrités : donnons la chance à tous les coureurs

Big Brother Célébrités : donnons la chance à tous les coureurs

Coup d'oeil sur cet article

Big Brother Célébrités n’a pas connu le démarrage en trombe qu’on espérait dimanche à Noovo. 

Mais avant d’expliquer pourquoi notre dernière heure de liberté quotidienne pré-couvre-feu méritait mieux, parlons des concurrents. On savait déjà que Geneviève Borne, Claude Bégin, la drag queen Rita Baga (alias Jean-François Guèvremont) et l’influenceuse Lysandre Nadeau seraient de l’aventure. La présence de Jean Pascal avait aussi été annoncée, mais au final, le boxeur s’est désisté en raison d’une « opportunité professionnelle qu’il n’a pas pu refuser », a expliqué Marie-Mai, qui pilote l’émission.

Les autres candidats sont Marie-Chantal Toupin, Maxime Landry, les acteurs Emmanuel Auger et Camille Felton, les animatrices Varda Étienne et Laurence Bareille, Kevin d’Occupation double, la boxeuse Kim Clavel, les humoristes Jean-Thomas Jobin et Richardson Zéphir, et l’entrepreneur François Lambert. 

  • Écoutez la chronique culturelle d’Anaïs Guertain-Lacroix à l’émission de Pierre Nantel sur QUB radio:   

Potentiel intéressant

Ces 15 personnalités sont entrées dans une maison de 28 000 pieds carrés dotée de 73 caméras. Elles seront filmées 24 heures sur 24 au cours des 13 prochaines semaines... à condition qu’elles échappent aux éliminations dominicales, bien sûr. 

La personne gagnante remportera un grand prix d’une valeur de 100 000 $ incluant une Cadillac et 50 000 $ en argent, dont la moitié sera versée à la fondation qu’elle désire.

Première observation concernant la distribution : le potentiel de flammèches semble intéressant, surtout quand on tourne notre attention vers Marie-Chantal Toupin. Non seulement son ex François Lambert est présent, mais elle s’est décrite comme une « chialeuse née ». Sa tentative de discours pour être nommée « patron » des lieux a laissé entrevoir un côté cru/manque de vernis/je-m’en-foutisme qui pourrait être payant à l’écran. 

« J’vais t’être une estic de bonne leader », a-t-elle lancé devant un groupe moins que convaincu.

Manque d’intensité

Big Brother Célébrités sera-t-il notre plaisir coupable de l’hiver ? Après avoir souffert l’épreuve du mur, rien n’est moins sûr.

Quand Maxime Landry a déclaré que c’était l’affaire la plus intense qu’il avait vécue dans sa vie, on aurait voulu pouvoir en dire autant, mais hélas, comme téléspectateur, regarder des gens tenter de rester debout en recevant de l’eau au visage pendant 30 minutes n’est pas ce qu’on appelle un « bon divertissement », comme l’avait promis Marie-Mai en ouverture de programme.

Malgré tout, on sera au rendez-vous lundi, mardi, mercredi et jeudi à 18 h 30 pour voir comment les choses évoluent.