/news/coronavirus
Navigation

Un manque de directives pour protéger le personnel soignant, selon la FIQ

Coup d'oeil sur cet article

Quelle est la stratégie de Québec concernant la protection du personnel de la santé face à la COVID-19?

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), qui regroupe de nombreux professionnels, dont des infirmières, considère qu’en ce moment, rien n’est vraiment clair dans la lutte actuelle contre le virus, malgré des mois de pandémie.

Pendant le temps des Fêtes, notamment, Québec a annoncé qu’il changeait de stratégie dans l’attribution de doses de vaccins. 

«Le 31 décembre, on a vu une sortie d’une gestionnaire à Québec avec un communiqué du gouvernement qui était quand même anémique et qui venait dire que la stratégie de vaccination allait changer et que tous les gens qui avaient des rendez-vous pour la deuxième dose [étaient déplacés.] On se rappelle l’importance qu’on accordait à la deuxième dose, et là, tout à coup, la deuxième dose avait moins son importance», déplore la présidente de la FIQ, Nancy Bédard, en entrevue à LCN.  

Depuis ce changement dans la campagne de vaccination, des débats d’experts sur l’efficacité de la vaccination et du port du masque N95 se font, sans aucune précision du gouvernement ou de la Santé publique. 

«Ça prend une sortie, je veux voir la direction nationale de santé publique, je veux voir le nouveau responsable de la vaccination, M. Paré, venir nous dire, en début de semaine quelle est la stratégie. Qu’est-ce qu’on va faire? Qu’est-ce qui est scientifiquement correct et qu’on rassure les gens et qu’on protège les travailleurs», insiste Mme Bédard. 

Même chose au niveau des aérosols.

Alors que l’Institut national de santé publique du Québec reconnaît finalement la transmission du virus SARS-Cov-2 par les aérosols, et ce, longtemps après Santé Canada ou la Food and Drug Administration aux États-Unis, rien n’a été dit concernant le port du masque N95 pour les travailleurs de la santé. 

«Ça suffit, les débats. Mon monde, il travaille à moins de deux mètres des patients, à longueur de journée avec des cas de COVID-19! Ils n’ont même pas accès à des masques N95. On le sait que ça se transmet par aérosols maintenant. Qu’on n’attende pas des études et des études, qu’on applique la prévention élémentaire. On est vraiment rendus-là», juge-t-elle. 

Par ailleurs, la FIQ soutient à quel point les travailleurs de la santé tiennent le réseau de la santé à bout de bras actuellement, en raison de l’engorgement des hôpitaux en ces temps de pandémie. 

«On est vraiment à la croisée des chemins. Je pense que la population doit mesurer la gravité de la situation avec la transmission de la COVID actuellement. [...] Les établissements sont plus que sous pression, les professionnelles en soins tiennent vraiment le réseau à bout de bras. Mais actuellement, la situation est majeure», note-t-elle. 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres