/world/usa
Navigation

Police de Washington DC: cinq fois plus d’arrestations lors de BLM que de l’émeute au Capitole

Police de Washington DC: cinq fois plus d’arrestations lors de BLM que de l’émeute au Capitole
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La police de Washington DC a procédé à cinq fois plus d’arrestations lors de la journée la plus forte du mouvement Black Lives Matter (BLM) l’été dernier que lors de l’émeute au Capitole mercredi, a rapporté CNN. 

• À lire aussi: La police accusée de tolérance avec les Trumpistes, de sévérité avec les antiracistes

• À lire aussi: La sécurité à Washington en question à deux semaines de l’investiture de Joe Biden

Le média américain a ainsi constaté que 316 arrestations avaient été réalisées par le Département de la police métropolitaine (MPD) le 1er juin 2020, journée considérée comme le pic du mouvement Black Lives Matter dans la capitale, contre 61 effectuées mercredi dernier, d’après une analyse des données du service de police.

Par ailleurs, la majorité des partisans pro-Trump auraient été accusés de chefs d’accusation moins graves que les manifestants du mouvement BLM, a précisé CNN.

Le Département de la police métropolitaine a également déclaré que 56 de ses officiers ont été blessés lors de l’insurrection de mercredi.

En comparaison, 21 agents de ce service avaient subi des blessures lors des protestations de Black Lives Matter entre le 29 mai et le 7 juin dernier, selon des informations qui avaient été transmises à la chaîne de télévision locale WUSA.

La mise en place tardive d’un couvre-feu à Washington serait l’une des raisons pouvant expliquer la disparité des arrestations lors des deux événements, a fait savoir Kristen Metzger, porte-parole du MPD.

«Lorsque nous annonçons [un couvre-feu] à l’avance, nous avons suffisamment de ressources pour faire monter les gens dans les fourgons et nous sommes prêts à procéder à des arrestations massives», a-t-elle expliqué en entrevue à CNN.

«Comme cela a été fait si tard dans la journée [mercredi], nous n’étions pas prêts à procéder à des arrestations massives comme ça, jusqu’à ce que le couvre-feu soit mis en place plus tard dans l’après-midi», a-t-elle ajouté.

La police du Capitole, une agence distincte du service de police de Washington DC, a quant à elle arrêté 14 personnes supplémentaires lors de l’intrusion dans le bâtiment fédéral.

Rappelons que la protection du siège du Congrès est du ressort de la police du Capitole, et que le Département de police du district n’a été appelé que lorsque des manifestants ont violé la sécurité du bâtiment le 6 janvier 2021.