/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: des voyageurs pourront toucher des fonds fédéraux pour la quarantaine

Coup d'oeil sur cet article

Les voyageurs qui font des demandes de prestation d’aide à leur retour au pays parce qu’ils doivent s’isoler en raison de la COVID-19 pourront toucher de l’argent du gouvernement fédéral si la période visée était avant le 3 janvier dernier.

• À lire aussi: COVID-19: les 1000$ pour les voyageurs seront rapidement bloqués, dit Justin Trudeau

Même si le premier ministre Justin Trudeau a dit que les voyageurs ne pourraient pas obtenir les 1000$ octroyés en vertu de la Prestation canadienne de maladie pour la relance économique (PCMRE), les changements législatifs pour empêcher les voyageurs d’en profiter ne sont rétroactifs qu’au 3 janvier.

Ces modifications ont été présentées lundi par la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough.

Ainsi, «les demandeurs devront indiquer s'ils étaient en isolement ou en quarantaine en raison d'un voyage à l'étranger», a fait savoir son ministère par communiqué, lundi.

«Au cours des prochaines semaines, l'ARC [Agence du revenu du Canada] retardera le traitement des demandes des personnes qui sont en isolement ou en quarantaine à la suite d'un voyage à l'étranger, et ce, jusqu'à ce que le processus législatif soit achevé, le but étant de faire en sorte que les personnes qui reçoivent la prestation satisfont aux plus récents critères d'admissibilité», a-t-il ajouté.

Ottawa a réitéré que la PCMRE avait été créée pour permettre aux travailleurs atteints de la COVID-19 ou qui ont été exposés au virus de prendre un congé de maladie payé. Cette prestation ne visait pas à dédommager les voyageurs qui devaient se mettre en quarantaine obligatoire à leur retour au pays.

«La prestation ne visait pas à encourager les Canadiens à désobéir aux lignes directrices de la Santé publique et à celles liées aux voyages à l'étranger. Nous avons entendu les Canadiens; à ce titre, nous resserrons les critères d'admissibilité pour nos prestations de la relance liées à la COVID-19», a affirmé la ministre Carla Qualtrough par communiqué.

Elle a souligné que les Canadiens ne devraient pas se rendre à l’étranger pour des raisons non essentielles en raison de la pandémie de COVID-19.

Le leader du gouvernement à la Chambre des communes Pablo Rodriguez a affirmé sur Twitter qu’il a eu des discussions avec les partis d’opposition concernant le projet de loi visant à empêcher les voyageurs de toucher des prestations à leur retour au pays. Il s’attend à ce que les modifications soient adoptées le jour même de leur dépôt au Parlement, le 25 janvier.

APPEL À TOUS

Le Journal est à la recherche de témoignages de gens qui ont été porteurs de la COVID-19 sans le savoir et qui ont vu leur entourage tomber malade alors qu’eux-mêmes n’avaient aucun symptôme. Depuis le début de la pandémie, de nombreuses personnes asymptomatiques ont contaminé leur entourage sans le savoir. C’est notamment arrivé dans des CHSLD et des milieux sportifs. Nous aimerions vous entendre si vous avez vécu une telle situation.

Vous pouvez écrire à notre journaliste Simon Baillargeon (simon.baillargeon@quebecormedia.com)

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres