/portemonnaie/lifestyle
Navigation

Hausse des prix: voici ce que l’année 2021 vous réserve

Hausse des prix: voici ce que l’année 2021 vous réserve
Marilyne Houde

Coup d'oeil sur cet article

Internet, panier d’épicerie, électricité... aucun de ses secteurs essentiels n’échappera à la hausse des prix cette année. Voici ce qui vous coûtera plus cher en 2021 et comment s’y préparer pour éviter des surprises à la fin du mois.

En bref 

-Hydro-Québec: Les tarifs d’électricité augmenteront de 1,3% dès le début du mois d’avril.

-Paniers d’épicerie: La hausse du panier d’épicerie est estimée entre 3 à 5 %. Les viandes et les légumes seront 4,5 à 6,5% plus chers qu’en 2020 et les produits laitiers 1 à 3%. Personne ne va y échapper!

-Télécommunications: Dès le 1er mars, les tarifs de Bell et de Vidéotron augmenteront entre 2 et 6$ par mois pour les abonnements aux services de télécommunications. 

-Immatriculation: Les tarifs d’assurance et droits de permis et d’immatriculation seront augmentés de 1 à 1,2 % par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). 

-Régime des rentes: Depuis janvier, les bénéficiaires du Régime de rentes du Québec ont vu leur rente augmenter de 1,0 %. Le taux de cotisation est dorénavant de 11,80 %.

Plus cher pour les services essentiels  

Le problème: la majorité de ces hausses concernent des besoins essentiels.

«Il n’y aura plus de marges de manoeuvre. Les ménages vont consacrer une plus grande partie de leurs revenus pour des biens essentiels», souligne Stéphanie Paquin, conseillère budgétaire à l’Association Coopérative d'Économie Familiale (ACEF) du Nord de Montréal.

Malheureusement, ces hausses devraient affecter les personnes à faible revenu et au revenu modeste.

«Déjà les ménages éprouvaient des difficultés à payer avec le prix du logement qui est une catastrophe actuellement dans plusieurs grandes villes», précise Stéphanie Paquin.  

«Avec ce qui s’en vient, les ménages à faible revenue vont avoir à choisir entre payer son loyer ou se nourrir, ce qui n’est pas possible», prévient-elle. 

Hausse des prix: voici ce que l’année 2021 vous réserve
Photo Adobe Stock

Comment s’y préparer?  

C’est ici que la notion du budget devient essentielle en 2021. 

Stéphanie Paquin prévient même que ceux qui ne se prêtaient pas à cet exercice n’auront probablement pas le choix de s’y plier. 

«L’exercice du budget c’est de prendre conscience des coûts et d’aller cibler où on coupe et qu’est-ce qu’on laisse tomber ou pas. La seule chose c’est que de faire un budget, ça ne donne pas d’argent», note-t-elle. 

Pour réduire le plus possible le coût de la nourriture, la meilleure solution demeure de cuisiner au maximum à la maison. Il faut se souvenir que les restaurants et les prêts-à-manger coûte environ 3 fois le prix d’un repas cuisiné à domicile. 

Il faudra d’ailleurs se préparer mentalement à faire certaines coupures dans son budget habituel. S’il est impossible de réduire davantage ses dépenses, certains devront peut-être se préparer à demander de l’aide, par exemple alimentaire. 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux