/sports/others
Navigation

NBA: Nick Nurse n’est pas surpris des reports qui se multiplient

Coup d'oeil sur cet article

Ça va de moins en moins bien dans la NBA, puisque deux autres matchs de la ligue ont été repoussés en raison de la COVID-19 lundi. Cependant, l’entraîneur-chef des Raptors de Toronto, Nick Nurse, n’est pas surpris outre mesure. 

La rencontre entre les Mavericks de Dallas et les Pelicans de La Nouvelle-Orléans, prévue lundi soir, ainsi que celle à l’horaire mardi entre les Celtics de Boston et les Bulls de Chicago ont été remises à plus tard, a appris le site sportif The Athletic.

Lors des derniers jours, quelques équipes, dont les Celtics, ont dû déclarer forfait, car elles ne pouvaient compter sur le minimum requis de huit joueurs. Les blessures, les cas de COVID-19 ainsi que les mises en quarantaine par précaution ont beaucoup affecté certains clubs.

«Juste en voyant comment les choses avaient progressé, en regardant le football universitaire, la NFL et d'autres [compétitions] où les joueurs ont subi des tests quotidiennement et où des matchs ont été annulés ou reportés, j’ai pensé que ça allait nous arriver. Je crois que c’est logique», a lancé Nurse au quotidien Toronto Sun, après la défaite de 106 à 105 des siens contre les Warriors de Golden State dimanche soir.

Prudence

Le pilote prône ainsi la prudence, car la maladie est encore relativement peu connue. Mais puisqu’aucun athlète de haut niveau n’a semblé gravement touché par la maladie, il estime que la NBA doit garder le cap.

«Jusqu'à ce que quelqu'un aille à l'hôpital et soit vraiment, vraiment malade, je crois que nous ne sommes pas encore sûrs de ce que signifie le fait de contracter la maladie, sauf qu’il faut éviter qu’elle se propage. Alors, nous devons retirer [les joueurs touchés] des activités pour qu’ils s’isolent et nous assurer de ne pas la transmettre.»

«Je ne pense pas avoir entendu parler, même au football universitaire ou dans la NFL, de quelqu’un qui a été emmené à l’hôpital gravement malade. Donc, je reste sur ma position, je suis d’accord pour jouer.»