/news/society
Navigation

Sondage: baromètre des grandes résolutions des Québécois en 2021

Coup d'oeil sur cet article

Chaque semaine, Le Journal, en collaboration avec la firme Léger, dévoile un coup de sonde sur une variété de sujets qui vous touchent de près ou de loin. Notre baromètre mesure ainsi ce qui vous fait vibrer ou sourciller en tant que Québécoise et Québécois, jeune et moins jeune, francophone, anglophone ou allophone, à Montréal ou en région.

• À lire aussi: 52 baromètres des Québécois

• À lire aussi: Baromètre de ce que les Québécois trouvent le plus immoral

Quelles sont vos principales résolutions pour l’année 2021 ? 

1. Être ou rester en santé : 35 %

Photo Adobe Stock

2. Être plus actif / faire plus d'exercice : 26 %

Photo Adobe Stock

3. Perdre du poids : 22 %

Photo Adobe Stock

4. Manger mieux : 17 %

Photo Adobe Stock

5. Épargner davantage / payer mes dettes : 16 %

Photo Adobe Stock

6. Prendre plus de temps pour moi : 11 %

7. Améliorer ma santé psychologique : 10 %

8. Apprendre de nouvelles choses : 10 %

9. Partir en voyage : 10 %

10. Être plus positif : 10 %

11. Moins passer de temps sur mes écrans : 9 %

12. Lire davantage de livres : 8 %

13. Consacrer plus de temps à mes amis et à ma famille : 8 %

14. Moins procrastiner : 7 %

15. Dormir plus / me reposer plus : 7 %

16. Consommer moins : 6 %

17. Polluer moins / Diminuer mon empreinte écologique : 6 %

18. Avoir de nouveaux passe-temps : 6 %

19. Trouver un meilleur équilibre entre travail et vie personnelle : 5 %

20. Avoir un nouvel emploi / obtenir une promotion : 5 %

21. Être plus organisé : 4 %

22. Arrêter ou diminuer ma consommation de cigarettes : 4 %

23. Arrêter ou diminuer ma consommation d’alcool : 4 %

24. Cuisiner davantage : 3 %

25. Redonner davantage (charité, bénévolat, etc.) : 3 %


Méthodologie 

Le sondage a été réalisé en deux temps. Une question ouverte a été posée aux panélistes LEO (Leger Opinion) pour qu’ils soumettent leurs résolutions pour l’année 2021. Ensuite, un sondage scientifique a été réalisé auprès d’un millier de Québécoises et Québécois représentatifs du 11 au 13 décembre 2020 sur la base des résolutions les plus mentionnées. Chaque répondant pouvait choisir jusqu’à trois résolutions. Seules les 25 résolutions les plus populaires sont présentées dans ce baromètre. 


  • Philippe Léger, Le Journal de Montréal   

Le constat 

En pleine pandémie, la santé personnelle des Québécois occupe six des sept premières résolutions de l’année. Rester en santé, être plus actif, perdre du poids, manger mieux, prendre plus de temps pour soi et améliorer sa santé psychologique sont tous liés. L’année 2020 a été une année éprouvante, et les Québécois souhaitent que 2021 soit une année de quiétude, de santé et de bien-être.  

La surprise 

Améliorer leur santé psychologique est la première résolution des 18-24 ans. On l’oublie, mais ce sont les jeunes de ma génération qui ont été les premiers affectés par le confinement. Les 25-34 ans, pour leur part, placent l’épargne et leurs dettes au sommet de leurs préoccupations, alors que les 35-44 ans se promettent de perdre du poids. 

La déception 

Les résolutions sont normalement des vœux que l’on se souhaite pour nous-mêmes, rarement pour notre collectivité. Toujours est-il qu’il est décevant de constater que consommer moins (16e) et diminuer son empreinte écologique (17e) se trouvent si loin dans le baromètre, alors que nous savons que les prochaines catastrophes humaines, naturelles et pandémiques sont liées aux changements climatiques. 

Bonne santé !   

  • Claude Villeneuve, Le Journal de Québec   

Ce souhait que l’on prononce machinalement chaque début d’année semble particulièrement senti dans la deuxième moitié de ce marathon pandémique. Une bonne santé, c’est ce que les Québécois se promettent pour 2021.

La résolution la plus populaire du baromètre Léger semble se décliner dans celles qui arrivent au deuxième, troisième et quatrième rang. Pour rester en bonne santé, il faut bouger, surveiller son poids, bien manger. 

Des souhaits qui sont mis à rude épreuve dans un confinement qui nous met à risque d’une sédentarité renforcée – si cela était possible – et où même les diététistes nous ont recommandé de nous gâter un peu à table pour éviter la déprime.

Les tentations

Les gymnases et les sports d’équipe en moins pour nous aider à tenir la forme, certaines tentations se font toutefois moins fortes. Les invitations au 5 à 7 qui s’étire sont suspendues jusqu’à nouvel ordre et le débat intérieur à savoir si on prendra le dessert inclus dans la table d’hôte se fait rare.

Placés en embuscade, se trouvent les écrans, ceux qui nous ont permis de rester en contact avec nos amis et nos familles, aussi. 

Les ordinateurs, les tablettes et même la télé ne sont pas prêts de sortir de nos vies et c’est pour le mieux, notamment quand vient le temps de diffuser les consignes de santé publique.

Il faut s’en méfier, toutefois, quand les lectures inquiétantes sur la COVID nous prennent tout notre temps de jour ou nous tiennent éveillés la nuit, parce qu’on voudrait plus lire et mieux dormir aussi !

Prendre soin de nous

Nos résolutions sont teintées par la pandémie. Si cette dernière fut le prétexte de 2020 pour abandonner l’abonnement au gym, elle nous invite à mieux prendre soin de nous pour 2021.

Quant à savoir si ça va marcher, je vous informerai début février des résultats de mon mois sans alcool...

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.