/news/coronavirus
Navigation

Ventilation dans les écoles: une entreprise de Trois-Rivières propose une solution

Coup d'oeil sur cet article

L’entreprise Ventilaction de Trois-Rivières croit détenir la solution aux problèmes de ventilation dans les écoles et les hôpitaux du Québec. Elle vient d’obtenir le contrat de distribution d’une unité de filtration conçue sur mesure pour éliminer les virus mortels comme le coronavirus.

Depuis l’été dernier, le fabricant Filtration Air Medic de Longueuil planche sur un système à triple action qui permet de purifier jusqu’à 50 000 mètres cubes d’air. L’appareil est muni de lampes UV-C et d’un filtre HEPA qui serait efficace à 99,99% sur des particules de 0,3 micron.

Stéphane Bédard de Filtration Air Medic soutient que son produit ne peut être comparé aux purificateurs d’air standards qui ne sont pas conçus pour détruire la COVID-19.

«Que ça soit rougeole, tuberculose, H1N1, gastroentérite et varicelle, c’est bon pour tout ce qui est virus d’aérosol et particules en suspension. C’est un produit qui pourrait avoir sa place dans les écoles, mais aussi dans les hôpitaux, cinémas et salles d’attente», a-t-il affirmé.

Le coût se situe entre 10 000$ et 12 000$, et l’unité peut être branchée dans une prise électrique standard. Air Medic croit être en mesure d’en fabriquer 25 par semaine pour l’instant, mais espère multiplier sa production si les ventes sont au rendez-vous.

Le président de Ventilaction, Daniel Black, a communiqué avec le ministère de l’Éducation. On lui a répondu que la décision revient aux centres de services scolaires de décider s’ils veulent en installer dans les classes, malgré le rapport commandé par la Santé publique, qui ne le conseille pas. L’entrepreneur attend toujours un retour du ministère de la Santé.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres