/sports/soccer/impact
Navigation

L’Impact embauche un joyau du Nigeria

Le directeur sportif de l’Impact, Olivier Renard
Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin Le directeur sportif de l’Impact, Olivier Renard

Coup d'oeil sur cet article

En attendant de lever le voile sur sa nouvelle identité, l'Impact de Montréal a ajouté, mardi, un attaquant international de 18 ans à sa formation, soit Sunusi Ibrahim, un athlète originaire du Nigeria.

Transféré du club 36 Lion FC, situé à Lagos, Ibrahim a conclu un contrat pour les trois prochaines saisons, assorti d'une année d'option pour 2024.

«Le club est très content d'avoir finalisé le transfert de ce jeune joueur qui fait déjà partie de la sélection U23 de son pays, malgré son jeune âge, a indiqué le directeur sportif Olivier Renard, par voie de communiqué. C'est une belle addition au groupe, d'autant plus que plusieurs clubs européens étaient aussi fortement intéressés.»

Pas plus tard que la semaine dernière, différentes rumeurs envoyaient Ibrahim à une formation du Danemark. Il a par ailleurs fait précédemment un séjour dans une académie en Russie.

«Sunusi Ibrahim est un attaquant rapide et puissant qui peut aussi jouer sur les côtés», a ajouté Renard.

Meilleur marqueur dans son pays

L’entente entre l’Impact et Ibrahim sera confirmée après la réception de son certificat de transfert international et son examen médical.

En 2019, avec le Nasarawa United, l'attaquant a été le meilleur marqueur de la première division du championnat professionnel du Nigeria, avec 10 buts en 22 matchs. Avec la sélection nationale du Nigeria des moins de 23 ans, il a notamment disputé trois matchs qualificatifs de la Coupe d'Afrique des nations U23, marquant un but.

S’il est encore jeune, Ibrahim a déjà fait l’objet de comparaisons, pour son style de jeu, avec l’ancien joueur nigérian Daniel Amokachi, qui est maintenant entraîneur.

À propos du changement identitaire de l’Impact, rappelons que le club doit procéder à un grand dévoilement, jeudi, en présence du président et chef de la direction Kevin Gilmore.