/sports/hockey/canadien
Navigation

Jordan Weal: le grand perdant chez le Canadien

Jordan Weal: le grand perdant chez le Canadien
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

À 28 ans, l’attaquant Jordan Weal se retrouve bêtement rétrogradé dans la Ligue américaine (LAH), avec le Rocket de Laval. 

Weal, qui avait disputé 49 matchs avec le Canadien de Montréal la saison dernière, n’a pas joué dans la LAH depuis 2016-2017. Il portait à l’époque les couleurs des Phantoms de Lehigh Valley, dans l’organisation des Flyers de Philadelphie.

À la suite des embauches réalisées par le directeur général Marc Bergevin au cours des derniers mois, Weal n’a pas eu beaucoup de chances de se faire valoir au camp d’entraînement du Tricolore. À preuve, il était employé sur un trio avec Lukas Vejdemo et Laurent Dauphin lors des matchs intraéquipes.

Avec un salaire annuel moyen de 1,4 million $, Weal semblait un élément tout désigné pour être retranché afin d’aider le Tricolore à respecter le plafond salarial. Il en est à sa dernière année de contrat avec l’organisation montréalaise.

Le joueur le plus utile des séries

Ignoré au ballottage plus tôt cette semaine, Weal devrait donc se joindre au Rocket, à moins qu’il soit bientôt promu avec l’équipe de réservistes. L’attaquant natif de la Colombie-Britannique a déjà connu passablement de succès dans la LAH, ayant d’ailleurs remporté le trophée Jack A. Butterfield, remis au joueur le plus utile des séries en 2015 lorsqu’il évoluait pour les Monarchs de Manchester. Weal avait récolté 22 points, dont 10 buts, en 19 matchs éliminatoires avec le club-école des Kings de Los Angeles.

Dans la Ligue nationale de hockey, Weal a totalisé 69 points, dont 32 buts, en 218 matchs de saison régulière. Il avait été limité à une récolte de 15 points, touchant la cible huit fois, lors de la récente campagne. Weal avait d’ailleurs inscrit deux de ses buts en supériorité numérique.