/misc
Navigation

Pourquoi se priver de 1,3 million de tests?

Coup d'oeil sur cet article

On apprend que le Québec dispose de 1,3 million de tests rapides qui dorment dans des entrepôts, sans être utilisés ? En fait, le Québec aurait utilisé moins de 10 000 de ces tests. Vous avez bien lu.

On s’interroge sur cette décision. Le Parti libéral ainsi que le Parti québécois ont d’ailleurs interpellé le gouvernement à cet effet, et avec raison ! 

Une nouvelle cargaison de 1,1 million de tests est en route. Ce sera donc 2,4 millions de tests inutilisés si le gouvernement maintient sa position.

La même chanson que pour l’inutilité du masque

Pourquoi les autorités sanitaires du Québec nous privent-elles de cet outil de détection approuvé par Santé Canada ? Les réponses du premier ministre et de son ministre de la Santé n’ont pas été convaincantes, lundi.

Ces tests ne sont pas moins fiables ; ils détectent les malades contagieux, et c’est exactement ceux-là que l’on doit identifier pour les mettre en quarantaine au plus vite. 

On dirait la même chanson que celle sur l’inutilité du masque que tenait Horacio Arruda pendant des mois, alors que c’était l’évidence qu’un masque pouvait offrir une protection contre la COVID-19. 

Utile dans les écoles, les usines, pour les itinérants

Les tests pourraient être fort utiles dans les écoles. On pourrait les utiliser massivement pour exclure rapidement les enfants, professeurs et personnels positifs ? 

Cela pourrait aussi être utile dans certaines usines et entreprises où il y a des foyers d’éclosions ? Pour les itinérants ? Je suis certaine que les experts de la Santé publique pourraient leur trouver une utilité ; comme en Ontario, en Allemagne...

Une chose est certaine, l’ajout de ces tests ne peut certainement pas nuire. 

Évidemment, la décision de poursuivre avec les mesures sanitaires actuelles serait maintenue, notamment le port du masque et les mesures de distanciation, mais si on peut retirer des personnes infectées de ces milieux de masse, il me semble qu’on n’a pas le loisir de s’en passer !