/finance/business
Navigation

Une entreprise québécoise contribuera à un immense projet éolien américain

Coup d'oeil sur cet article

L'entreprise d'usinage et de mats d'éoliennes Marmen, basée à Trois-Rivières, participera à l'aménagement d'un immense parc éolien marin qui pourrait permettre, à terme, d'alimenter plus de 1 million de ménages aux États-Unis.

L'entreprise qui a aussi ses pénates à Matane et dans le Dakota du Sud s'est associée à Welcon, une firme danoise, pour produire des éoliennes qui seront installées en mer.

Le projet, piloté par le géant de l'énergie norvégien Equinor, avait été retenu par le gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo, à l'été 2019. Plus récemment, l'Autorité de recherche et de développement de l'énergie de l'État de New York a approuvé la construction d'une usine de tours d'éoliennes marines qui sera située dans le port d'Albany, s'est réjoui Marmen qui participera au chantier.

Le port doit commencer à être aménagé dès 2021, tandis que les tours d'éoliennes seront produites à partir de 2023, a précisé l'entreprise trifluvienne.

«Marmen est très heureuse de pouvoir jouer un rôle actif dans ce méga projet éolien "offshore". Nous saluons l'engagement du gouvernement Cuomo et de l'État de New York à relever les défis du changement climatique par des actions concrètes et un plan d'énergie propre à long terme», s'est enthousiasmé le président de Marmen, Patrick Pellerin, par communiqué

En vue du projet «Empire Wind» d'Equinor, l'entreprise norvégienne s'est vu attribuer le droit d'implanter son parc éolien dans une zone d'environ 32 000 hectares située au large de Long Island. Les pales se trouveront à une distance oscillant entre 25 et 50 km de New York.

Le projet approuvé en juillet dernier prévoyait l'aménagement d'un parc éolien pouvant générer 816 MW à l'aide de 60 à 80 éoliennes, soit suffisamment pour alimenter environ 500 000 ménages. Or, la surface disponible permettrait d'installer suffisamment d'éoliennes pour générer environ 2000 MW, soit assez pour alimenter plus d'un million de demeures, explique Equinor sur une page internet consacrée au projet «Empire Wind».

L'État de New York vise à ce qu'au moins 50 % de son énergie provienne de sources renouvelables d'ici 2030