/entertainment/music
Navigation

De nouveaux concerts pour l’OSM et l’OSQ

Le nouveau chef Rafael Payare sera à la barre de deux spectacles

De nouveaux concerts pour l’OSM et l’OSQ
AFP

Coup d'oeil sur cet article

À peine arrivé en poste, Rafael Payare, le nouveau chef de l’Orchestre symphonique de Montréal (OMS) est particulièrement actif. Après avoir dirigé un premier concert avec des œuvres de Berlioz et de Brahms, on pourra le voir à nouveau dans deux concerts que l’ensemble présentera, en webdiffusion, au cours des prochaines semaines.

• À lire aussi: Musique classique: l’OSM interprète la 7e symphonie de Beethoven

• À lire aussi: L’OSM a trouvé son nouveau chef

Le chef vénézuélien dirigera l’OSM avec un concert qui mettra en vedette le pianiste Charles Richard-Hamelin pour l’interprétation du Concerto pour piano numéro 24 de Mozart. Le Fairytale Poem de Sofia Goubaïdulina et la suite Ma mère l’Oye de Ravel seront aussi au programme. Ce concert payant sera en ligne du 19 janvier au 2 février.

On pourra aussi voir Rafael Payare à l’œuvre dans un concert où la Symphonie numéro 7 en ré mineur de Dvorak sera la pièce de résistance. L’OSM attaquera aussi le Mediola en el Llano (Midi sur la plaine) d’Antonio Estévez et le Concerto pour violoncelle numéro 2 en sol majeur de Chostakovitch avec la violoncelliste américaine Alisa Weilerstein. Le concert sera en ligne du 2 au 16 février. 

L’ensemble montréalais offrira trois autres concerts en février et en mars.

Sous la direction du chef invité Alexander Shelley, l’OSM s’intéressera aux amants mythiques de la littérature avec des airs de Roméo et Juliette (Tchaikovsky), de Tristan et Isolde (Wagner) et de la Sérénade de Bernstein. Ce concert sera en ligne du 9 au 23 février.

Du 2 au 16 mars, sous la direction de Thomas Le Duc-Moreau, l’OSM donnera vie à L’histoire du soldat de Stravinsky et de l’écrivain Ramuz. Un croisement entre le théâtre, la musique et la comédie avec des distributions distinctes en français et en anglais. 

Les comédiens Daniel Brière, Mani Soleymanlou et Marie-Thérèse Fortin feront partie du volet francophone et la distribution anglophone sera offerte par le Black Theater Workshop.

La jeune cheffe finlando-ukrainienne Dalia Stasevska dirigera pour la première fois l’OSM avec le poème symphonique Finlandia de Sibelius, le Concerto pour harpe d’Einojuhani Rautavaara et la Première symphonie de Chostakovitch. Un concert qui sera en ligne du 30 mars au 13 avril.

Deux concerts gratuits

Dans la Vieille Capitale, l’Orchestre symphonique de Québec (OSQ) offrira deux concerts gratuits en webdiffusion en janvier.

La cheffe canadienne Tania Miller sera à la barre pour le concert Autour de Sibelius le 21 janvier à 20h. Au programme, l’œuvre Fanfare for the Common Man (Aaron Copland), des extraits des Variations Enigma de Nimrod (Edward Elgar), Épisodes (Serge Arcuri), Zigeunerweisen (Pablo de Sarasate) et la Symphonie no 1 de Sibelius. Le violoniste invité Mark Fewer accompagnera l’OSQ lors de ce concert enregistré le 20 janvier et présent en différé.

Le 27 janvier, à 20h, l’OSQ, sous la direction de Bernard Labadie, offrira un concert pour souligner le 265e anniversaire de naissance de Mozart. Un concert présenté en direct.

La soprano Karina Gauvin interprétera Misera dove son!, L’amerà, sarà costante de l’opéra Il re pastore et le Temerari... Come scoglio de Cosi fan tutte.

Ces deux concerts seront diffusés gratuitement sur la page Facebook et la chaîne YouTube de l’OSQ.