/finance/business
Navigation

Mesures sanitaires: la chaîne Dollarama «s’expose à une ordonnance de fermeture»

Coup d'oeil sur cet article

La chaîne Dollarama «s’expose à une ordonnance de fermeture» si les succursales mises à l’amende ne commencent pas à suivre les consignes sanitaires, a affirmé jeudi le ministre du Travail Jean Boulet.

En entrevue à l’émission À vos affaires de LCN, le ministre a expliqué que Dollarama ne respecte pas les règles depuis le début de la pandémie.

«C’est un problème récidivant. Au départ, on faisait énormément de pédagogie et de sensibilisation, mais après ça, on constatait qu’il n’y avait pas de respect du port du masque, pas de respect de la distanciation de deux mètres, à peu près toutes les consignes sanitaires étaient violées», a-t-il lancé.

Au total, 11 constats d’infraction ont été remis à neuf succursales de la chaîne. Quelque 124 avis de correction ont également été donnés dans des magasins de la bannière par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

Le ministre Jean Boulet a voulu envoyer un message aux consommateurs.

«Je ne veux pas guider les consommateurs. Ils doivent se rendre compte de ce qui se passe chez Dollarama. Quand on décide d’acheter, c’est important d’aller dans un environnement qui est sécuritaire. Et actuellement, ce que nous avons constaté, c’est qu’on n’écoute pas dans les Dollarama.»