/world/middleeast
Navigation

Deux millions d’Israéliens ont reçu leur première dose de vaccin

Deux millions d’Israéliens ont reçu leur première dose de vaccin
AFP

Coup d'oeil sur cet article

JÉRUSALEM | Israël a franchi jeudi le cap des deux millions de personnes ayant reçu leur première dose de vaccin contre le nouveau coronavirus, avec la vaccination très médiatisée d’une puéricultrice dans le centre du pays à laquelle a assisté le premier ministre Benjamin Netanyahu. 

• À lire aussi: [EN DIRECT JEUDI 14 JANVIER 2021] Tous les développements de la pandémie de COVID-19

«Je suis la deux millionième», indiquait une petite pancarte entre les mains de l’Israélienne ayant reçu sa première injection jeudi dans la ville de Ramla, près de Tel-Aviv.

À ses côtés, M. Netanyahu, actuellement en campagne électorale, a assuré qu’Israël serait «le premier pays à sortir de la crise du corona».

«Nous voyons la lumière au bout du tunnel», a encore affirmé tout sourire le premier ministre israélien, qui a lui-même lancé l’ambitieuse campagne de vaccination le 19 décembre en direct à la télévision.

Début janvier, les autorités sanitaires avaient estimé que deux millions de personnes auraient reçu la double injection du vaccin contre le nouveau coronavirus d’ici fin janvier.

Mais jeudi, seules 150 000 personnes avaient reçu les deux doses.

Le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, a annoncé pour sa part que les premières doses de vaccin seraient distribuées dans les prisons «la semaine prochaine».

Israël avait été la cible de critiques après que le ministre de la Sécurité intérieure Amir Ohana a déclaré que les prisonniers palestiniens recevraient en dernier les vaccins.

Pour M. Edelstein, «un prisonnier non vacciné qui serait malade coûterait cher à l’État».

Le ministre a précisé qu’il ne déciderait pas qui serait vacciné en premier dans les prisons, «une commission médicale décide que ça nous plaise ou pas».

Environ 4400 Palestiniens sont détenus dans des prisons israéliennes et selon le Club des prisonniers palestiniens, 190 d’entre eux ont été testés positifs au coronavirus depuis avril.

En parallèle de la campagne de vaccination menée tambour battant, Israël enregistre une recrudescence du nombre de cas de personnes contaminées, avec environ 9000 nouveaux malades recensés quotidiennement.

M. Netanyahu a appelé jeudi les Israéliens à «respecter les consignes sécuritaires», alors qu’un confinement strict est en vigueur pour la troisième fois depuis le début de la pandémie.

Le gouvernement espère une sortie de crise début mars, juste avant les nouvelles législatives le 23 mars.

Au total, plus de 523 000 personnes ont été officiellement contaminées par le virus en Israël et environ 3850 sont décédées, selon le dernier bilan du ministère de la Santé.