/news/education
Navigation

L'accompagnement scolaire plus nécessaire que jamais

L'accompagnement scolaire plus nécessaire que jamais
Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

La pandémie et ses effets forcent davantage de jeunes à avoir recours à de l'accompagnement scolaire. Les services d'aide aux devoirs et d'aide à la motivation de la région du Bas-Saint-Laurent sont très sollicités actuellement, en plus de faire face à de nouveaux défis.

Chez Pro-Jeune-Est, un organisme qui a pour mission la prévention de l'abandon scolaire chez les jeunes du primaire et du secondaire, on observe les différents impacts de la crise sanitaire.

«On voit actuellement une augmentation de la demande, une augmentation de l'inquiétude des parents et de la démotivation des jeunes», a souligné jeudi Véronique Thibault, directrice de l'organisme Pro-Jeune-Est, précisant que l'incertitude et les nombreux changements qui ont touché le réseau scolaire depuis le début de la pandémie ont engendré ces problèmes.

La démotivation frappe plus fortement les jeunes du secondaire selon l'organisme qui a dû embaucher trois intervenantes supplémentaires, depuis août, pour combler les besoins.

Plusieurs impacts

Les conséquences de la pandémie affectent les jeunes de différentes façons selon les tutrices de la région.

Certains se sentent «dépassés» alors que des notions ont dû être étudiées rapidement à la suite du confinement de mars dernier.

«Il y a même des jeunes qui n'ont jamais eu de difficultés pour qui, tout d'un coup, c'est plus difficile», a indiqué Marie-Ève Vigneault, tutrice scolaire chez Un mot à la fois à Rimouski.

Selon plusieurs tutrices, l'aspect psychologique prend actuellement plus de place lors des rencontres avec les jeunes.

«Il a beaucoup d'enfants qui ont perdu confiance en leurs capacités, donc c'est essentiel qu'ils visualisent leur réussite. On travaille beaucoup sur la positivité, le fait de toujours se dire qu'on est capable d'y arriver», a souligné Carole Houdet, fondatrice du service d'accompagnement Coup de pouce scolaire.

Québec a dévoilé le 8 janvier dernier son plan de match pour aider les élèves en difficulté. Le gouvernement a notamment annoncé que des services gratuits de tutorat seraient disponibles dès la fin du mois. Les épreuves ministérielles de fin d'année ont également été annulées.