/world/africa
Navigation

Le Nigeria recevra en mars 10 millions de doses de vaccin, selon le gouvernement

Le Nigeria recevra en mars 10 millions de doses de vaccin, selon le gouvernement
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Nigeria, pays le plus peuplé du continent africain, a annoncé jeudi qu’il recevrait au mois de mars 10 millions de doses de vaccin contre la COVID-19. 

• À lire aussi: COVID-19: mesures exceptionnelles de Londres et de Paris, réunion de l’OMS sur les variants

• À lire aussi: Le variant détecté au Japon possiblement «aussi contagieux» que le britannique

« 10 millions de doses en plus des 100 000 doses du vaccin Pfizer déjà annoncées sont attendues dans le pays (...) en mars », a déclaré le ministre de la Santé Osagie Ehanire dans un communiqué officiel.

Le gouvernement n’a pas précisé quelle entreprise fournirait ces doses, ni si elles étaient celles financées par le dispositif Covax, de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de partenaires privés, pour un accès équitable aux vaccins, ou par l’Union africaine (UA).

Le Nigeria, qui compte environ 200 millions d’habitants, a officiellement enregistré quelque 104 000 cas de coronavirus, dont 1 382 décès.

Mais ces chiffres sont sous-évalués, le nombre de tests réalisés étant faible.

Le pays, et notamment sa capitale économique Lagos, peuplée d’environ 20 millions d’habitants, connait depuis la fin du mois de novembre une augmentation importante de cas et de décès.

En outre, un variant du coronavirus a été découvert ces derniers mois dans le pays, mais des recherches sont toujours en cours pour déterminer s’il est plus contagieux et mortel.

Les autorités ont récemment annoncé espérer vacciner 40 % de la population d’ici 2021.

Mais les défis pour acheminer, stocker et vacciner des millions de personnes dans ce pays, qui manque cruellement de structures hospitalières sont immenses.