/entertainment/comedy
Navigation

Gala ComediHa!: Cathy Gauthier en grande forme

Gala ComediHa!: Cathy Gauthier en grande forme
Photo Didier Debusschère

Coup d'oeil sur cet article

Absente des planches depuis quatre ans, Cathy Gauthier avait une énergie du tonnerre pour l’animation de son Gala ComediHa! vendredi soir, le deuxième d’une série de six à être captés au Capitole. Heureusement qu’elle avait de la volonté à revendre, parce que son gala manquait d'éclat par moment.

• À lire aussi: ComediHa!: le «bal masqué» de P-A Méthot

Après avoir connu quelques pépins techniques lors de la première jeudi soir avec P-A Méthot à l’animation, tout semblait toutefois rétabli, vendredi, sur la plateforme de diffusion ComediHa.TV. L’auteure de ces lignes n’a connu aucun souci technique, contrairement à la veille.  

Dans la salle, il y avait de la pression sur les figurants masqués, très peu nombreux, qui servaient de public. Dans ses premières interventions, Cathy Gauthier suppliait presque les gens de manifester leur présence pour encourager les humoristes sur scène. Stéphane Fallu a aussi interpellé les gens. «Vous n’êtes pas beaucoup, mettez de l’énergie!» 

Gala ComediHa!: Cathy Gauthier en grande forme
Photo Didier Debusschère

Avec un aplomb et une franchise qu'on était fort heureux de retrouver, l'animatrice a ouvert le gala en livrant sa vision de la pandémie. «J’en peux plus des "esti" d’arc-en-ciel. Un arc-en-ciel, c’est quand le soleil revient. Là, je me sens plus comme la petite maison blanche au Saguenay. Ça va bien aller, mais quand? Quand?» a-t-elle hurlé, disant du même souffle détester les 5 à 7 virtuels autant «qu’un coup de graine dans la face d’Éric Salvail».  

Cathy Gauthier a ensuite fait tous ses numéros en duo ou en groupe. Avec le comédien Luc Boucher, elle s’est moquée de l’absurde recommandation de la Santé publique en Colombie-Britannique de faire l’amour avec ce qu’on appelle un «glory hole», tandis qu’avec Rosalie Vaillancourt, les deux femmes ont soulevé les différences générationnelles sous une corde à linge. Des segments rigolos, mais sans plus.  

C’est à la fin qu’on s’est bidonné, alors que Cathy Gauthier a créé un compte Tinder à sa bonne amie Carole (Silvi Tourigny), dont les passions se résument à la danse, les bouleaux, et Boom Desjardins. Elle a obtenu un «match» avec son pendant masculin, Monsieur Mousteille (Julien Corriveau). Un numéro rempli de belles idées.  

Gala ComediHa!: Cathy Gauthier en grande forme
Photo Didier Debusschère

Des invités inégaux

Au chapitre des invités, Mathieu Cyr s’est démarqué en première partie en se montrant dépassé par les trop nombreuses appellations, selon lui, reliées à l’identité de genre et à l’orientation sexuelle.  

Dominic et Martin se sont livré une joute verbale amusante, sans être hilarante. En seconde partie, c’est P-A Méthot qui a marqué des points avec l’anecdote abracadabrante sur un de ses premiers rendez-vous amoureux dans un «rave». Un numéro déjà entendu, mais toujours aussi imagé et efficace.  

Gala ComediHa!: Cathy Gauthier en grande forme
Photo Didier Debusschère

Yannick de Martino a livré un amalgame de lignes décousues. Notre préférée? «Quelle est la différence entre un artiste et une vedette? Un artiste, ça aime dépasser les limites, une vedette, ça aime dépasser les limites des autres.»  

Le coup de cœur de la soirée va aux angles brillants et à l’humour rafraîchissant de Pascal Cameron. C'est parfois aussi niaiseux, mais c’est parfait comme ça. «Moi, je ne veux pas d’enfants, dit-il. Les menstruations, pour moi, c’est une bonne nouvelle!»  

  • Fabien Cloutier anime un Gala ComediHa! samedi soir, à 20h, en direct sur ComediHa.TV.