/sports/hockey
Navigation

Kirill Kaprizov impressionne à ses débuts avec le Wild

Kirill Kaprizov
Photo AFP Kirill Kaprizov

Coup d'oeil sur cet article

À son tout premier match dans la Ligue nationale de hockey (LNH), l’attaquant du Wild du Minnesota Kirill Kaprizov s’est fait beaucoup de nouveaux amis. 

• À lire aussi: Le premier match d'Alexis Lafrenière sous la loupe de coach Tourigny

Dans l’affrontement de jeudi soir contre les Kings de Los Angeles, le Russe de 23 ans a amassé trois points, dont le but gagnant en prolongation, ce qui a permis à sa formation de signer un gain de 4 à 3.

Kaprizov a joué les héros en interceptant le relais d’un adversaire en zone neutre. Il s’est présenté seul devant le gardien Jonathan Quick et l’a déjoué entre les jambières.

Il devenait ainsi le troisième joueur de l’histoire de la LNH à trancher le débat en surtemps lors de ses premiers coups de patin dans la meilleure ligue de hockey au monde.

«Je pense que ce qu’il y a de plus impressionnant, c’est sa compétitivité partout sur la glace. C’est ce qui le rend si bon», a indiqué le défenseur du Wild Matt Dumba à propos de son nouveau coéquipier, jeudi soir, lors des points de presse qui ont suivi la rencontre.

«Et il obtient la rondelle et nous voyons ce qu’il est capable de faire. Tous ceux qui ont regardé le match ont vu qu’il s’agit d’un talent spécial», a ajouté l’arrière.

Bon dans sa zone

Comme Dumba, l’entraîneur-chef Dean Evason n’avait que de bons mots pour Kaprizov. Le pilote du Wild a évidemment apprécié l’apport offensif de celui qui a fourni des aides sur les buts de ses coéquipiers Jonas Brodin et Victor Rask, mais il a aussi aimé ce qu’il a vu de lui quand il n’avait pas la rondelle sur le bâton.

«Je suis sûr que nous parlerons tous de ses atouts offensifs, mais il a également été génial en défensive, a soulevé Evason. Comme entraîneur, quand tu n’as pas peur de mettre quelqu’un de spécial comme ça sur la glace, l’y envoyer est une décision très facile.»

Kaprizov avait été un choix de cinquième ronde du Wild lors du repêchage de 2015. Il a fait patienter le club de la LNH pendant quelques saisons, alors qu’il dominait la Ligue continentale de hockey (KHL) avec le CSKA de Moscou.