/lifestyle/family
Navigation

L’horticulture à la recousse du mental!

CASA 0116 Fleurs et potager
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Durant ce nouveau confinement, la présence des plantes dans votre environnement pourrait être particulièrement salutaire et vous aider à passer à travers ces moments difficiles. Voici donc quelques propositions d’activités horticoles familiales et créatives pour occuper vos journées de confinement et vos longues soirées de couvre-feu.

Plusieurs études scientifiques ont effectivement démontré que la pratique du jardinage et de l’agriculture urbaine permet de calmer les esprits et d’apporter un peu de réconfort et de paix intérieure durant les périodes troubles comme celle que nous vivons.  

  1. Certaines études démontrent que les arbres et autres végétaux contribuent de façon significative à diminuer le taux de mortalité et le nombre de visites dans les hôpitaux. Selon le réputé cardiologue François Reeves : « Rien ne vaut les arbres pour améliorer et maintenir la santé des humains. Aucune pilule, pacemaker ou opération ne peut avoir un effet aussi positif que les arbres sur notre santé ». 
  2. Les végétaux agissent d’abord sur l’état de santé des humains en réduisant leur niveau de stress. Selon une étude scientifique conduite par un chercheur de l’Université de technologie de Chalmers en Suède, des étudiants de niveau collégial soumis au stress des examens éprouvaient des sentiments positifs accrus et une baisse de leur niveau de crainte et d’angoisse lorsqu’ils pouvaient observer des végétaux. D’autres études ont également démontré que lorsque des végétaux ornent un espace intérieur, la tension artérielle systolique des gens qui l’occupent diminue de une à quatre unités. 
  3. Les plantes permettent aussi aux humains d’être plus intelligents et plus performants ! Des scientifiques australiens et canadiens ont découvert que la présence de plantes dans les classes permet aux étudiants d’avoir de meilleures notes lors d’examens que ceux qui ne sont pas en contact avec des végétaux. La même chose a été démontrée dans les édifices de bureaux puisque la présence de plantes permet aux travailleurs d’être plus attentifs, plus productifs et plus performants lors de la réalisation des tâches qu’ils doivent accomplir. 
  4. En 2004, la National Land Afforestation Promotion Organization du Japon a mené une expérience qui a permis de découvrir que des personnes qui avaient simplement regardé une forêt pendant 20 minutes avaient une concentration de 13 % inférieure en cortisol, une hormone directement liée au stress. 
  5. D’un point de vue psychologique, voire spirituel, les parcs, les jardins et les potagers urbains sont autant d’endroits permettant aux citadins d’être plus heureux. Le contact avec la nature par le biais des espaces verts et des végétaux d’intérieur est essentiel et contribue donc d’une certaine manière à faire de nous de meilleurs citoyens et, surtout, nous permet de garder le cap en temps de pandémie ! 
  6. Selon une autre étude menée dans deux universités britanniques prestigieuses, la pratique de l’horticulture et de l’agriculture urbaine constituerait un moyen efficace de se sortir d’une dépression légère ou de conserver une bonne santé mentale. Cette étude a notamment révélé l’existence d’une bactérie bénéfique vivant dans le sol, appelée Mycobacterium vaccae, qui stimule la production de sérotonine dans le cerveau de ceux qui manipulent la terre, entraînant des effets semblables à ceux de certains médicaments antidépresseurs. 

Devenez producteur de jeunes pousses 

Jeunes pousses de tournesol prêtes à être consommées.
Photo courtoisie, Veseys
Jeunes pousses de tournesol prêtes à être consommées.

En ces temps incertains, alors que le prix des denrées comestibles augmente sans cesse, faire son potager intérieur est la tendance de l’heure ! Il est facile et agréable de produire des mini verdures et des jeunes pousses de légumes chez soi. Le brocoli, le cresson, les épinards, le kale, la laitue, la luzerne, les pois, les radis et le tournesol figurent parmi les plantes les plus faciles à faire germer à l’intérieur et les plus disponibles sur le web.

La technique pour obtenir des jeunes pousses de légumes est fort simple. Il suffit de remplir un contenant de plastique récupéré – ceux dans lesquels sont vendus le poulet BBQ ou les laitues mélangées commerciales sont idéaux – avec du terreau d’empotage bien humide qu’on presse légèrement. Ne reste plus qu’à épandre les semences qu’il faut ensuite recouvrir avec une fine couche de terreau.

Il faut également vous assurer de fermer le couvercle ou de placer un dôme translucide sur chaque contenant afin de conserver un maximum d’humidité. Arrosez légèrement ou vaporisez de l’eau tiède si le terreau est sec, dans le cas inverse ouvrez le couvercle ou le dôme pendant quelques minutes si de la condensation se forme.

Bien que la majorité des semences ne requièrent pas de lumière pour germer, il est nécessaire d’exposer tous les semis à la lumière une fois que les tiges sont formées. La lumière provenant d’une fenêtre orientée vers le sud est habituellement suffisante pour la croissance des jeunes pousses.

La récolte des jeunes pousses de légumes doit être effectuée de 7 à 21 jours après la date du semis. On effectue la récolte lorsque les deux premières feuilles – qui sont en réalité des cotylédons, servant à nourrir la plante avant l’apparition des vraies feuilles – sont bien développées. 

Créez un jardin de méditation miniature 

Un jardin lilliputien composé d’une collection de végétaux miniatures plantés dans des contenants récupérés originaux.
Photo courtoisie, Gardening Succs
Un jardin lilliputien composé d’une collection de végétaux miniatures plantés dans des contenants récupérés originaux.

Chaque soir, au moment de faire la vaisselle, je regarde la collection de végétaux miniatures que ma femme a installée devant la fenêtre de la cuisine. Ces plantes sont petites, mais leur effet sur mon esprit est grand ! Je passe toujours un bon moment en compagnie de ce jardin lilliputien puisqu’il m’aide à trouver le calme et favorise la méditation. 

Si vous souhaitez créer vous aussi un jardin de plantes miniatures, vous pouvez récupérer divers petits objets que vous avez chez vous pour en faire des contenants originaux, tels une vieille louche, une théière, une boîte à biscuits en métal, des bouchons de liège évidés ou des coquillages. N’hésitez pas à ajouter des figurines, des chandelles ou divers autres éléments décoratifs naturels autour des plantes.

Une vieille louche est un contenant idéal pour une plante succulente miniature.
Photo courtoisie, Les jardins de vos rêves
Une vieille louche est un contenant idéal pour une plante succulente miniature.

Remplissez les objets que vous avez trouvés avec un peu de terreau pour empotage et plantez-y des mini plantes succulentes, comme l’échévéria ou l’haworthia. Les tillandsias et les mini orchidées conviennent aussi très bien. 

Faites un potager à partir de trognons de légumes 

CASA 0116 Fleurs et potager
Photo courtoisie, Mieux vivre autrement

Afin d’économiser, diminuer le gaspillage et améliorer votre autonomie alimentaire, je vous propose de faire un potager intérieur à partir de restants de table.

  • Les betteraves, le bok choy, les carottes, le céleri, les choux, la laitue romaine, les oignons verts et les poireaux figurent parmi les légumes produisant le plus aisément des racines et des nouvelles pousses à partir de trognons.
  • Prenez soin de conserver l’extrémité des légumes racines où sont fixées les tiges ou les feuilles, tandis que dans le cas des légumes-feuilles, c’est plutôt la base de leur rosette de feuilles que vous devrez garder.
  • Placez les trognons que vous avez récupérés dans des contenants remplis de terreau d’empotage bien humide. Vous pouvez aussi disposer les trognons dans un plat en verre contenant 1 à 2 cm d’eau. 
  • Lorsque les trognons sont disposés dans l’eau, il est important de la changer régulièrement. De plus, il faut s’assurer de transplanter les légumes dans des pots remplis de terreau d’empotage dès que leurs racines sont bien développées.