/weekend
Navigation

La parade amoureuse en temps de pandémie...

New normal Valentine's Day concept. Fun set for party during coronavirus pandemic
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Il y a 10 mois, presque jour pour jour, la vie des Québécois.e.s basculait, tout comme celle du reste de la planète. Nombreuses sont les personnes qui ne croyaient pas que cette situation perdurerait, que confinement et autres mesures allaient s’incruster si longtemps. Comme nous ne sommes pas tous égaux en matière de capacité d’adaptation, force est de reconnaître que certaines personnes éprouvent énormément de difficultés. Plusieurs en témoignent, dont des célibataires, et se posent la question : doit-on taire la quête amoureuse pendant la pandémie ou la réinventer ?

RENCONTRES AMOUREUSES À L’ÈRE COVID

Des personnes en couple, en confinement au printemps dernier, ont rapporté s’être séparées depuis et anticipent de se retrouver seules encore pendant un certain temps. C’est le cas de Guillaume, un homme de 52 ans : « Au printemps dernier, j’ai réalisé que je n’étais pas fait pour vivre avec ma femme tous les jours, 24 heures sur 24. On s’est disputés comme jamais. Le stress et plusieurs autres facteurs ont précipité la séparation. Cette décision, selon moi, aurait de toute façon fini par être prise. Sauf que là, je me retrouve seul et dans l’incapacité de pouvoir faire des rencontres réelles. Je ne veux pas. En fait, je m’y oppose férocement ! Ma sœur jumelle travaille à l’hôpital, je sais ce qu’elle vit. Je ne peux décemment pas lui faire ça. J’aurais honte d’être si égoïste et de penser à mon propre petit plaisir alors qu’elle se brûle au travail pour sauver des vies et tenter de garder le cap pour sa santé à elle. Je suis donc créatif et je réussis à tirer mon épingle du jeu. Je courtise une femme depuis quelques semaines, les seules rencontres en vrai que nous avons eues se sont faites dehors et à distance. Pas question ici de prendre de risque. Ça change la donne en crime par exemple ! Laissez-moi vous dire que je suis devenu le roi en matière de rencontres virtuelles ! »

USER D’IMAGINATION

Et si on utilisait les outils mis à notre disposition ? En effet, plusieurs compagnies et sites de rencontres ont littéralement revisité le service qu’ils offraient à leur clientèle. La quête amoureuse prend d’autres airs, mais elle n’a pas besoin d’être complètement étouffée. La communication virtuelle en temps réel ne permet certainement pas d’éprouver toute la gamme des sensations, mais elle peut remplacer le premier café/verre et offrir la chance de vivre une première impression. Et qui sait où tout cela pourra mener... virtuellement. Des experts--- offrent des conseils afin que ces rencontres ne prennent pas des allures de rencontres professionnelles, voici ceux de Damona Hoffman, coach agréée en rencontres et animatrice du balado Dates & Mates :

  • Préparez votre rencontre et vivez-la à un moment opportun pour vous deux (temps de la journée, tranquillité autour...) ;
  • Relisez le profil de la personne et assurez-vous d’avoir en tête au moins trois choses qui vous intéressent avant la rencontre ;
  • Pourquoi ne pas faire une activité virtuelle lors de cette première rencontre (peindre, siroter un verre...)
     

Il existe toutes sortes d’applications pour favoriser les rencontres, il suffit de s’assurer de choisir ce qui vous convient et surtout, de le faire dans le respect total des mesures de santé publique. Ne restez pas isolé.e et demeurons ouverts d’esprit !