/sports/hockey/canadien
Navigation

«On est chanceux de compter sur Carey»- Brendan Gallagher

HKN-HKO-SPO-MONTREAL-CANADIENS-V-EDMONTON-OILERS
Photo AFP Carey Price s’est dressé telle une muraille devant les attaquants des Oilers samedi soir.

Coup d'oeil sur cet article

Leur talent est si grand que museler Connor McDavid, Leon Draisaitl et même Ryan Nugent-Hopkins ne peut être l’affaire d’un seul homme.


« Nous savions que nous affrontions une équipe qui adore utiliser sa vitesse. Face à eux, les cinq joueurs avaient une responsabilité. Il fallait jouer intelligemment avec la rondelle, garder un troisième joueur plus haut et nos attaquants devaient nous aider à réduire l’espace entre leurs rapides patineurs et nous. »

– Jeff Petry


Les coéquipiers de Carey Price ont l’esprit tranquille en le sachant devant le filet. Même lorsqu’il se retrouve face à face devant Connor McDavid.

« Sur cette échappée, il affrontait assurément le meilleur joueur au monde. Mais, sur le banc, on prétend toujours qu’il va réaliser l’arrêt. Parfois, on doit se pincer pour réaliser à quel point on est chanceux de compter sur Carey. Il est tellement constant et compétitif. »

– Brendan Gallagher


Cet arrêt de Price face à McDavid lui a permis de mettre la table pour son 4e gain seulement, en 14 matchs, contre les Oilers.

« Tu veux toujours te mesurer aux meilleurs. À mes yeux, Connor est le meilleur joueur au monde en raison de sa rapidité, de sa vision et de ses mains habiles. »

– Carey Price


Le Canadien a eu le meilleur dans ce match. Tout le monde s’attend maintenant à une opposition encore plus farouche, lundi.

« Ce sera plus difficile. Ils ont de grandes étoiles. Notre plan de match demeurera le même. Ce sont deux joueurs qui peuvent vous faire mal. Vous devez toujours savoir où ils se trouvent sur la glace. »

– Brendan Gallagher