/news/coronavirus
Navigation

Une industrie à l’agonie avec la pandémie

Coup d'oeil sur cet article

Le secteur hôtelier n’en mène pas large depuis le début de la pandémie, et encore moins depuis qu’un couvre-feu empêche les gens de sortir le soir, constatent des associations hôtelières.

• À lire aussi: À l’hôtel pour faire le party

« Dire que ça va mal, c’est un euphémisme. Ça va excessivement mal. Comment peut-on tenir des établissements hôteliers comme à Montréal ou à Québec, avec des taux d’occupation depuis le mois de mars allant de 10 à 20 %, mais des frais fixes énormes ? » se questionne Xavier Gret, président-directeur général de l’Association hôtellerie Québec (AHQ).  

Presque vide

Dans l’instauration du couvre-feu, les taux d’occupation ont encore chuté et avoisinent maintenant les 5 à 10 % dans les hôtels.  

Actuellement, plus de la moitié des 40 000 employés du secteur sont sans emploi, estime l’AHQ. 

Malgré tout, il faut que les hôtels continuent de respecter les mesures, martèle M. Gret, qui espère vraiment un retour à la normale avant l’été. 

« C’est extrêmement difficile et les nouvelles mesures ont évidemment un impact direct sur les établissements [...] N’empêche, on demande de faire l’effort, parce que ça va nous permettre de mieux repartir par la suite », répète-t-il.

Contrôle strict

L’Association souligne d’ailleurs que la grande majorité des hôteliers imposent un contrôle « strict » depuis le début de la pandémie ; que plusieurs vont même au-delà des recommandations de la Santé publique. La sécurité sanitaire était inscrite dans l’ADN des hôteliers bien avant la pandémie, insiste-t-on.

Par exemple, plusieurs hôtels laissent reposer une chambre pendant 24 heures avant de la nettoyer, même si on leur demande d’attendre trois heures. 

Certains hôtels vont même jusqu’à faire signer des documents pour rappeler les mesures sanitaires aux clients, qui peuvent être expulsés s’ils ne les respectent pas.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres