/world/europe
Navigation

Vaccins: l’Espagne commence à administrer la deuxième dose

Vaccins: l’Espagne commence à administrer la deuxième dose
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’Espagne a commencé à administrer, dimanche, la deuxième dose du vaccin contre la COVID-19 aux personnes prioritaires qui avaient déjà reçu une première dose en décembre, ont rapporté plusieurs chaînes de télévision. 

• À lire aussi: COVID-19: L’Inde satisfaite du début de la campagne de vaccination

• À lire aussi: Comprendre l’univers des biotechs, à l’origine des premiers vaccins contre la COVID-19

• À lire aussi: Des doutes à dissiper sur la fiabilité du vaccin

Une dame âgée de 85 ans, Leocadia Peña, résidente dans une maison de retraite en Catalogne, a été l’une des premières, selon les images de la chaîne de télévision catalane TV3. 

Elle avait déjà été l’une des premières à recevoir une première dose le 27 décembre, au début de la campagne de vaccination en Espagne.

Six autres régions commençaient, ce dimanche, à administrer une deuxième dose, selon la chaîne de télévision publique TVE, les autres régions devant le faire à partir de lundi.

L’Espagne a déjà administré 768 950 doses des vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna, soit deux tiers du total de doses reçues, selon le ministère espagnol de la Santé.

Le gouvernement espagnol exclut, pour l’instant, un nouveau confinement pour lutter contre la troisième vague de COVID-19. 

Les régions disposent des «outils» nécessaires pour faire face à la nouvelle vague des contaminations, a souligné ce dimanche, dans le journal El Pais, le ministre de la Santé Salvador Illa.

Cinq régions avaient réclamé, cette semaine, au gouvernement central de mettre en place un confinement strict, alors que les cas de COVID-19 explosent en Espagne depuis les Fêtes.

Pour les autorités, les diverses restrictions mises en œuvre jusqu’en mai et que les régions durcissent (couvre-feu, bouclage de certaines villes ou zones, réduction des capacités et des horaires des bars et restaurants...) sont suffisantes.

Après avoir franchi, la semaine dernière, la barre symbolique des deux millions de cas confirmés, l’Espagne a enregistré, vendredi, un nombre record de 40 197 cas en 24 heures.