/news/coronavirus
Navigation

Professeure à la retraite complotiste: l’Université de Sherbrooke prend ses distances

Professeure à la retraite complotiste: l’Université de Sherbrooke prend ses distances
ALEX DROUIN/JOURNAL DE MONTRÉAL/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Une ex-psychologue et retraitée de l'Université de Sherbrooke prend ouvertement position contre les mesures sanitaires sur les réseaux sociaux, ce qui a amené l'université à se dissocier des propos de son ancienne employée.

«Tout ça est absurde et il faut que ça cesse», a dénoncé Lucile Mandeville dans une vidéo publiée dimanche dernier sur sa page Facebook.

«Jusqu’où vous allez aller à recevoir des ordres de cette sorte-là et que vous allez les respecter?» a-t-elle questionné dans une autre vidéo diffusée le 14 janvier.

«Le fait [que le gouvernement] continue dans la direction de sa dictature, bien il rentre dans un mur», avait-elle aussi lancé le 6 janvier.

Par courriel, l'université prend ses distances de son ancienne employée: «L'Université de Sherbrooke ne cautionne d'aucune façon ces propos. En guise de rappel, l'UdeS applique rigoureusement les directives de la Santé publique et incite toute sa communauté à le faire, incluant les professeur(e)s retraité(e)s».

Le 20 décembre dernier, Lucie Mandeville a pris la parole lors d’une manifestation à Montréal. Pendant son discours, elle a fait référence à un récent voyage en Suède. Or elle n'aurait pas respecté sa période de quarantaine à son retour au pays. La Santé publique de l'Estrie, qui évoque un «comportement inquiétant et inadéquat», a été mise au courant de la situation et elle a avisé l'Agence de la santé publique du Canada.

Lucie Mandeville ne fait plus partie de l'Ordre des psychologues du Québec, mais le fait qu'elle y ait déjà été rattachée pourrait lui servir, a prévenu Marie-Ève Carignan, directrice du pôle médias de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents. «Ça peut lui donner de la crédibilité et donc accrocher de nouveaux adeptes à ces théories-là», a-t-elle souligné.

Contactée par TVA Nouvelles lundi, Lucie Mandeville n’a pas accepté notre demande d’entrevue.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.