/sports/hockey/canadien
Navigation

«Nous jouons comme une équipe, comme une famille» — Alexander Romanov

Jake Evans #71, Alexander Romanov #27 et Brett Kulak #77
Photo AFP Jake Evans #71, Alexander Romanov #27 et Brett Kulak #77

Coup d'oeil sur cet article

Alexander Romanov se débrouille assez bien en anglais, mais il y va encore de réponses rapides. Ça donne parfois le meilleur des résultats. Après le match, Romanov a expliqué les succès du Canadien (2-0-1) en ce début de saison.

• À lire aussi: Le Canadien parfait face à McDavid et les Oilers

«Nous sommes intenses, il y a plusieurs mises en échec. Nous jouons comme une équipe, comme une famille.» 

- Alexander Romanov

  • Écoutez la chronique de Jean-Charles Lajoie avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

À son troisième match avec le CH, Romanov a marqué son premier but dans la LNH. Il a terminé la rencontre avec un temps de jeu de 17 min et 43 s, obtenant trois tirs, quatre mises en échec et un dossier de +3. Comment explique-t-il cette confiance?

«Je sais que je peux jouer comme ça. J’aime mon équipe quand je joue comme ça.»

- Romanov

Jake Allen a signé sa première victoire à son premier départ dans l’uniforme du Tricolore. Il a bloqué 25 tirs.

«C’était spécial. Je portais ce chandail pour une troisième fois, mais pour un premier véritable match. C’est une grosse victoire, les gars ont bien joué devant moi. Nous devrons maintenant transporter cette énergie à Vancouver.»

Shea Weber a joué un rôle clé dans ce gain avec un but, mais aussi avec de bonnes présences en infériorité numérique. La bande à McDavid et Draisaitl n’a pas marqué malgré sept occasions en avantage numérique.

«Ce n’est jamais facile contre une équipe comme les Oilers, ils ont des armes redoutables. Nous avons élevé notre jeu en désavantage numérique et ça explique notre victoire. Nous placions bien nos bâtons, les Oilers n’arrivaient pas à réussir leurs passes. Jake [Allen] a fait de bons arrêts, mais nous sautions sur les retours et nous trouvions des façons de dégager la rondelle de notre territoire.» 

- Shea Weber