/news/coronavirus
Navigation

Quatre quartiers problématiques à Montréal

François Legault Covid-19
Photo d’archives, Pierre-Paul Poulin François Legault va hausser les mesures dans quatre quartiers.

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement Legault annonce qu’il sortira bientôt l’artillerie lourde pour étouffer la transmission de COVID-19 dans quatre quartiers de Montréal où le nombre trop élevé de cas inquiète les autorités.

« Il y a un problème qui persiste dans certains quartiers de Montréal [...] C’est là qu’on veut agir, avec des cliniques mobiles et des tests aléatoires, dans les écoles, ou ailleurs, dans les cliniques », a affirmé le premier ministre François Legault, mardi en point de presse.

Il n’a cependant pas été possible d’avoir plus de détails auprès de la Direction de la santé publique de Montréal, mardi, sur quand et comment exactement ce déploiement pourra se mettre en œuvre.

Il s’agit des quartiers :

– Saint-Léonard – Saint-Michel, 

– Ahuntsic – Montréal-Nord, 

– Nord de l’Île – Saint-Laurent, 

– Rivière-des-Prairies/Anjou/Montréal-Est.

Ces endroits ont un taux de cas actifs de COVID-19 de plus de 450 pour 100 000 habitants, ce qui est plus que n’importe où ailleurs au Québec.

« La première chose que je demande, c’est que c’est encore plus important, si vous avez des symptômes, de vous faire tester », a demandé M. Legault aux résidents de ces secteurs.

De ces quatre quartiers, le plus touché est de loin celui de Saint-Léonard – Saint-Michel, avec un taux par 100 000 habitants de plus de 600 cas actifs, selon les données rapportées par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres