/sports/soccer
Navigation

Rhian Wilkinson part pour l’Angleterre

Archives
AFP Archives

Coup d'oeil sur cet article

Ayant récemment quitté Soccer Canada, la Québécoise Rhian Wilkinson se joint au personnel d’entraîneurs de la formation britannique de soccer féminin, où elle retrouvera d’ailleurs une vieille complice. 

«Je suis extrêmement reconnaissante d’avoir l’opportunité de travailler avec un groupe de joueuses et d’entraîneurs aussi talentueux, a indiqué Wilkinson, mardi, dans une publication sur le compte Twitter de l’équipe anglaise. C’est aussi un privilège d’œuvrer aux côtés de Hege Riise avec laquelle j’ai déjà travaillé de près comme joueuse et entraîneuse.»

En plus de Wilkinson, la formation britannique a effectivement annoncé l’embauche de la Norvégienne Hege Riise, qui dirigera d’abord le camp d’entraînement prévu en février. Les deux femmes ont fait connaissance en Norvège durant le long séjour de Wilkinson avec le club de Lillestrom.

La semaine dernière, la Québécoise annonçait qu’elle quittait ses fonctions d’adjointe avec l’équipe nationale féminine du Canada et d’entraîneuse-chef chez les moins de 17 ans et les moins de 20 ans. Wilkinson avait fait partie des candidates pour succéder à Kenneth Heiner-Moller à la barre de l’équipe canadienne de soccer féminin, l’année dernière. Le poste avait plutôt été confié à Bev Priestman.

À titre comparatif, l’Angleterre figure au sixième rang du classement mondial de FIFA de soccer féminin, tandis que le Canada occupe le huitième échelon, à égalité avec le Brésil.