/world/europe
Navigation

Danemark revoit un peu à la baisse ses objectifs à cause des retards Pfizer

Danemark revoit un peu à la baisse ses objectifs à cause des retards Pfizer
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Copenhague | Le Danemark a annoncé mercredi revoir à la baisse de 10 % ses objectifs de vaccination contre la COVID-19 au premier trimestre, à cause de la réduction temporaire des livraisons de Pfizer/BioNTech en Europe. 

«Le Danemark pourra pratiquer au premier trimestre environ 85 à 100 000 vaccinations de moins qu'initialement prévu - ce qui correspond de 42 à 50.000 Danois vaccinés en moins» avec le Comirnaty, a indiqué dans un communiqué l'Agence danoise de contrôle des maladies infectieuses (SSI).

Sur l'ensemble de ce trimestre, le Danemark recevra également une plus petite quantité de vaccins que celle originellement promise par Pfizer/BioNTech, a déploré SSI.

Pour la semaine à venir, quelque 30 à 35 000 doses de moins de ce vaccin doivent être administrées par rapport à ce qui était prévu, au grand désarroi du gouvernement et des autorités sanitaires.

«Nous ne pouvons pas tolérer de nouveaux retards sur les vaccins. C'est une question de vie ou de mort en ce moment. C'est pourquoi nous devons accélérer le déploiement des vaccins dans l'UE», a affirmé mardi la Première ministre Mette Frederiksen, citée par l'agence Ritzau.

Le groupe américain Pfizer, associé au laboratoire allemand BioNTech, a annoncé samedi un «plan» qui doit permettre de limiter à une semaine les retards de livraison du vaccin contre la COVID-19, alors que l'Europe craignait de voir faiblir les livraisons de doses pendant «trois à quatre semaines».

Selon le SSI, «Pfizer a informé qu'il pourrait y avoir des différences entre les pays européens pour les réductions de livraison pour la semaine prochaine». Pour la semaine en cours, seule la moitié des doses promises ont été livrées, précise l'organisme sanitaire.

Près de 3 % de la population danoise, soit plus de 177 000 personnes, a désormais reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19 et 0,05 % une seconde, ce qui place le Danemark en tête des pays de l'Union européenne.